Même la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale ou l’US Air Force au Vietnam n’y avaient visiblement pas pensé. Depuis une dizaine de jours maintenant les observateurs internationaux, journalistes et humanitaires, ont découvert que l’artillerie et l’aviation russe avaient mis en place une technique de bombardement similaire à une double lame. Comme il existe les tristement célèbres suraccidents on peut ici parler de «surbombardements». Décidément dans cette guerre menée par la Russie contre l’Ukraine on est jamais au bout de nos peines concernant l’horreur et les exactions.

Jusque là les bombardements russes aussi déshumanisés et criminels soit t-ils, à l’image des groupes scolaires ou bien des théâtres, répondaient à un schéma classique hérité des deux conflits mondiaux et de la guerre froide. C’était bien mal connaitre les généraux du Kremlin qui n’en sont plus à une horreur prêt.
Alors que la nuit dernière les forces russes ont lancé une série de raids aériens massifs contre l’est ukrainien, à l’aide de missiles sol-sol et d’avions de combat Sukhoi Su-25 Frogfoot et surtout Su-34 Fullback, une nouvelle technique de terreur a fait son apparition : le «surbombardement».

Observée depuis le début du mois d’avril, notamment lors de récentes frappes contre Kiev et sa banlieue ou encore contre Lviv ce «surbombardement» consiste en un principe double. Dans un premier temps un ou plusieurs missiles sol-sol frappent un objectif facile, généralement civil et non protégé. Une fois les services de secours sur place des avions d’attaque et d’appui aérien rapproché reviennent sur zone et bombardent de nouveau, afin d’augmenter le nombre de victimes, et semer encore plus la terreur parmi les populations civiles. Des journalistes allemands, américains, britanniques ou encore français en ont été les témoins directs. Leurs images sauront sans doute renforcer les investigations pour crimes de guerre une fois le conflit terminé.

Quoiqu’il en soit c’est donc bien une guerre totale que le dictateur russe Vladimir Poutine mène désormais contre l’Ukraine. Rappelons que dans sa rhétorique propre les frappes aériennes et les missions terrestre menées par son armée et ses supplétifs tchétchènes visent à «dénazifier» ce morceau d’Europe orientale. Finalement ce sont les forces russes qui usent et abusent de méthodes typiquement hitlériennes, et pas uniquement dans le ciel. Dragonnades, viols, exécutions arbitraires, tortures, sont devenus l’habitude des «soldats» déployés par Moscou. Pour revenir à ce qui nous uni sur ce site il est évident que plus que jamais les Sukhoi Su-34 Fullback russes sont les Junkers Ju 87 Stuka du XXIe siècle.

Photo © ministère russe de la défense.

Publicité

12 COMMENTAIRES

    • Je fais des fautes pour que les ayatollahs de l’orthographe aient une raison d’exister. Vous devriez donc m’en remercier. Et au fait les points de suspensions c’est trois maximum, après c’est une faute.

    • Arnaud ! C’est pas la peine de publier des fake news. Tout le monde est au courant de la situation en Ukraine. Le compte à rebours a commencé et le 9 mai la Russie va célébrer la victoire sur l’occident impie. Au fait pourquoi et comment des civils se sont retrouvés dans les sous-sols d’une usine où se sont retranchés des milliers de soldats ukrainiens ?. Des boucliers humains, tu as dit

      • C’est marrant car la fake news en question s’appuie sur des faits relatés par des journalistes de la BBC, de CNN, de France Télévision, et de ZDF. Étrange non ? Bon après on sait que les petits trolls poutiniens comme vous ont le tutoiement facile mais par pitié cessez donc d’être ridicules et ouvrez les yeux sur les odieux crimes de guerre commis par l’aviation et l’armée russes en Ukraine.
        Pour info le 9 mai n’est ni plus ni moins que le 8 mai des pays jadis placés sous le joug soviétique. N’y voyez donc aucune autre signification. Poutine va juste instrumentaliser ce jour pour annoncer une victoire en Ukraine qui n’existe pas. Marioupol tient toujours, Odessa aussi, Kharkiv est debout, et la vie a repris son cours normal à Kiev puisque les ambassades européennes sont même de retour. Poutine a échoué, c’est pour ça qu’il lâche désormais ses forces uniquement dans le Donbass… qui tient lui aussi toujours et où flotte encore le drapeau jaune et bleu.

        • J’avais un doute jusqu’à cette réponse…ta passion est noble mais tu ne devrais pas t’engager sur le terrain de la géopolitique…je pense qu’il t’en manque les bases et ce n’est pas le sujet du site,..y’a assez de stagiaires de sciences PO sur les sites d’info pour relayer la contre-propagande en citant comme preuves les grands journalistes de France TV ou de ZDF….

        • Jugement de valeur typique des pro-Poutine qui se rêvent tous en champions de géostratégie. Au passage monsieur Mince essaye lamentablement d’étriller les élèves d’une IEPP qu’il semble ne pas aimer. Ajoutons à cela le tutoiement et une certaine aversion pour les medias et nous avons le package habituel du troll incapable de penser autrement que selon son étriqué petit schéma de pensée.
          Par contre quel bon fou rire à le lire.

  1. faut pas exagérer non plus dans les commentaires, depuis 1917, TOUS les préparations d’artillerie sont suivies par une série de bombardements, voir précédées façon sandwich:. Des attaques de 1917 à la guerre du Golfe, sans oublier l’Italie ou la Normandie

  2. « Article stupide et propagande de l’otan rédigé par une marionnette à la solde des amerloques. Côté crimes contre l’humanité allez donc chercher du côté amérique,anglais,français pour ce qu’ils ont fait en Irak,syrie,libye,Afghanistan,Afrique et plus encore.
    C’est pas un site aviation,c’est un site anti Russie avec un antisémite nouvelle génération comme rédacteur.
    Énormément de personnes ne suivent pas ces fakes news comme des moutons et savent la vérité géopolitique de ce monde.

    • Vraiment un grand merci pour vos encouragements, c’est un plaisir de savoir que vous nous suivez et nous lisez. Merci, encore merci pour votre très gentil message.

  3. Worldgoeson et Buzzwar au lieu de nous « troller stupidement », étudiez un peu les images, les numéros de séries des munitions retrouvées sur place et photographiées sur des « sources ouvertes ». La réalité vous fait pas plaisir et bien tant pis pour vous. Arrêtez de nous casser les pied avec vos interventions « débiles » qui ne volent décidément « pas très haut » (sic). Arnaud continue tes articles, on n’a que faire d’intervenants de cet « acabi ». Si ça leur plaît qu’il aillent « planer » sur leurs fantasmes « ailleurs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom