Le Galaxy débarque en Lituanie

Le Galaxy débarque en Lituanie

Dans le cadre du renforcement des moyens militaires de l’OTAN dans les états baltes l’US Department of Defense vient de déployer en Lituanie un peloton de véhicules blindés de reconnaissance et de transport M1126 Stryker. Ces puissants véhicules à huit roues comparables aux VBCI français sont en service dans l’armée américaine depuis maintenant une dizaine d’années. Ils ont notamment connu le feu en Afghanistan et en Irak.

Seulement voilà avec une masse maximale dépassant les dix-huit tonnes le Stryker n’est pas particulièrement un poids-plume. Mais surtout les forces américaines en Europe n’en possèdent pas assez pour participer à ce déploiement. D’où la nécessité pour les gens du Pentagone d’avoir recours à des véhicules basés aux États-Unis et donc de les faire transporter par les airs.
Un acheminement maritime a été un temps envisagé, mais il aurait fallu compter plus d’un mois et l’OTAN ne pouvait attendre autant.

Alors l’US Air Force a fait appel à son valeureux gros bras de service, le quadriréacteur de transport stratégique Lockheed C-5B Galaxy. Un seul de ces puissants avions peut embarquer rien moins que cinq Stryker mais aussi les pièces détachés nécessaires à leur mise en œuvre, ainsi que les équipages de conduite et les mécanos.
Surtout le Galaxy est le seul avion américain actuellement capable de transporter aussi vite autant de véhicules lourds. Ce que son successeur désigné, le C-17 Globemaster III, est incapable de réaliser. N’abordons même pas le cas du C-130J Super Hercules qui même avec un seul de ces blindés n’arriverait jamais à atteindre la Lituanie, sauf au prix de plusieurs ravitaillements en vol particulièrement éprouvants pour l’équipage.

Malgré sa taille plus que respectable le M1126 Strycker paraît tout petit à la sortie de la soute du C-5 Galaxy.
Malgré sa taille plus que respectable le M1126 Stryker paraît tout petit à la sortie de la soute du C-5 Galaxy.

C’est donc une grande première pour l’avion américain qui s’est posé pour la toute première fois de sa carrière sur la zone militaire de l’aéroport international de Vilnius, la capitale lituanienne. De là les Stryker, appartenant à la garde nationale de l’état de Pennsylvanie, ont rejoint leur affectation. Bien évidemment le gros avion cargo américain a été l’attraction phare de l’ensemble des personnels aéroportuaire durant son court séjour.

Photos © US Department of Defense.

3 COMMENTAIRES

    • Il n’est nullement écrit dans l’article qu’il n’y aura que cinq M1126, simplement que le Galaxy peut en emporter cinq à chaque rotation. Bien entendu l’US Army ne va pas se limiter à en déployer si peu.
      Quand aux engins basés en Allemagne ils sont notés dans l’article, mais comme l’a expliqué le Pentagone l’US Army en a trop peu sur le vieux continent pour déshabiller ses effectifs locaux au profit des forces positionnés en Lituanie.
      Voilà pour ces éclaircissements.

      • J’ai lu qu’après retiré les derniers M1 d’Allemagne l’année dernière, le DOD en refait transférer un nombre non spécifié dans les dépôts d’Allemagne.

        Comme quoi, vouloir faire des économies a court terme n’est pas viable en terme géopolitique.

Laisser un commentaire