L’US Air Force ouvre t-elle un nouveau front en Libye ?

L’US Air Force ouvre t-elle un nouveau front en Libye ?

Même si cette opération était dans les tuyaux depuis plusieurs mois il n’en résulte pas pour autant que c’est une surprise, et de taille. Des chasseurs-bombardiers américains F-15E Strike Eagle ont procédé ce vendredi 19 février 2016 à une série de frappes aériennes contre un centre d’entraînement de Daech en Libye. Les avions engagés dans cette opérations ont décollé de deux bases en Europe, appuyés par des ravitailleurs en vol KC-10A Extender et KC-135R Stratotanker.

La cible de cette frappe d’ampleur était un centre d’entraînement de l’autoproclamé État Islamique dans l’ouest de la Libye près de la ville de Sabratha, à quelques kilomètres de la frontière avec la Tunisie. Les biréacteurs F-15E Strike Eagle l’ont visiblement frappé au moyen de bombes guidées GBU-31 (mieux connus comme JDAM) ainsi que de plus classiques GBU-12. Les dégâts seraient très importants, et le bilan humain s’élèverait à au moins quarante-et-un terroristes djihadistes tués.

Selon l’US Air Force une soixantaines de combattants ennemis se trouvaient sur place juste avant le raid aérien. Un important stock de munitions et d’explosifs était également installé sur place. Les forces de Daech y étaient lourdement armées, leur permettant d’assurer des missions dans toute la région. Plusieurs véhicules auraient été détruits dans le bombardement.

Selon plusieurs médias américains l’une des cibles des aviateurs américains était le terroriste Noureddine Chouchane considéré par les services de renseignement américains, français, et tunisiens comme l’un des instigateurs de l’attentat du musée du Bardo à Tunis le 18 mars 2015 où vingt touristes et deux employés tunisiens avaient trouvé la mort. Chouchane était présumé comme l’un des « commandants » de ce centre d’entraînement.
Ces même médias américains (dont les très sérieux USA Today et MSNBC) soulignent que des forces spéciales britanniques et françaises pourraient avoir été mises en œuvre pour guider les avions de combat américains. Il faut dire que des commandos français sont présents an Tchad, pays limitrophe de la Libye.
Cependant aucune info concernant une éventuelle participation d’avions de ces deux pays.

Photo © US Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Il s’agit du 3e raid officiel américain depuis 2015 mais ce 20 février, un journaliste indépendant écrit que 4 Rafales ont fait aussi des frappes la bas, une carte indique 3 bases aériennes utilisé par les FS US et une 4e par les FS françaises en Libye.

    Si pour les bombardements, il faut resté extrêmement prudent, les rumeurs sur des commandos au sol sont très persistants :

    https://twitter.com/babaktaghvaee

Laisser un commentaire