La DCA russe est-elle à l’origine d’un triple tir fratricide près de l’Ukraine ?

On savait que les batteries de défense antiaérienne fournies par les Alliés aux Ukrainiens faisaient des ravages parmi les aéronefs russes on ignorait cependant qu’il en était de même avec les leurs. Ce samedi 13 mai 2023 Moscou a reconnu qu’un de ses hélicoptères militaires de soutien ainsi que deux avions de combat avaient été descendus au-dessus de l’oblast de Bryansk. Plus les heures passent et plus le scénario d’un tir accidentel en provenance de la DCA russe commence à primer sur celui d’une action de guerre de l’aviation ukrainienne. Il faut dire que la frontière entre les deux pays se situe à une centaine de kilomètres environ de la zone où les trois aéronefs sont tombés.

Une proximité immédiate avec l’Ukraine aurait pu jouer en faveur d’une mission menée par des Mikoyan MiG-29 Fulcrum ou des Sukhoi Su-27 Flanker. Cent kilomètres c’est cependant beaucoup trop, surtout que la frontière entre les deux pays est très étroitement surveillée par la chasse russe. On comprend pourquoi. La perte de ces trois aéronefs est donc mystérieuse. Il s’agit d’un hélicoptère biturbine Mil Mi-8 Hip, d’un avion d’attaque au sol et de pénétration Sukhoi Su-34 Fullback, et d’un chasseur de supériorité aérienne Sukhoi Su-35 Flanker-E. Au moins six militaires russes sont morts dans ce quadruple écrasement. Seul le pilote du Su-35 semble avoir pu s’éjecter à temps, c’est à dire avant la destruction de son avion. Il est à signaler que plusieurs médias internationaux indiquent que le Hip ne serait pas une version de transport d’assaut mais plutôt un Mi-8SMV Hip-J de guerre électronique. La Russie n’a pas communiqué dessus, se contentant de préciser que les deux avions de combat prenaient alors la direction de la ville ukrainienne de Tchernihiv. Depuis quelques jours celle-ci est sous le coup de frappes aériennes contre des cibles civiles, et notamment énergétique.

Dans un premier temps les médias d’état russe ont rejeté la faute l’Ukraine avant de se ressaisir… et de se taire. La télé publique a même annoncé que l’hélicoptère ainsi que le Su-34 et le Su-35 avaient été détruits en vol par des missiles Storm Shadow fournis par la Grande Bretagne à l’Ukraine. Là où c’est totalement stupide et que cela démontre que les médias en question ne sont pas animés par des journalistes mais par des propagandistes c’est que le Storm Shadow est un missile de croisière. Ce qui implique qu’il est tiré des airs à destination d’un cible au sol. En aucun cas il ne peut être employé pour détruire des aéronefs en vol.

En fait désormais plus le temps passe et plus l’option d’un triple tir fratricide de la DCA russe semble se confirmer. Et même des médias indépendants russes vont dans ce sens. L’une des explications les plus plausibles met en accusation l’habitude russe de couper les transpondeurs lors des missions face à l’Ukraine ou à l’OTAN. Sans doute que cela a désormais jouer un sale tour aux pilotes et membres d’équipage de l’aviation russe. Cela n’a surtout laissé aucune chance de survie aux hommes à bord du Mil Mi-8 Hip et du Sukhoi Su-34 Fullback.

Plusieurs sources ont également parlé d’un second hélicoptère mais il s’agirait plutôt d’un Mi-8 Hip de sauvetage et d’évacuation sanitaire qui aurait orbité au-dessus de la zone de crash des trois aéronefs. Cela accrédite la thèse de la survie du pilote du Su-35 Flanker-E.
Quoiqu’il en soit attendre une enquête transparente et ouverte au monde de la part de la fédération de Russie est totalement illusoire. Après le récent tollé de «l’attaque de drone contre le Kremlin» ce drame vient entacher un peu plus l’image de l’armée russe, et notamment de sa DCA.
Cette bavure rappelle fortement celle de l’Iran contre un Boeing 737-800 ukrainien.

Photo © ministère russe de la défense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

9 Responses

  1. Ce matin des intervenants journalistes sur les chaînes d’info insistaient pour que les 3 bingos de Bryansk soient le fait d’un Storm shadow la formation des consultants civils défense est tombée très bas, insistant même sur le fait que la frappe de Louhansk est aussi un Storm c’est hallucinant d’entendre de telles contre vérité, les storms pour les Anglais comme pour les Français sont une ressource rare encore plus pour les Ukrainiens alors balancer un Storm sur usine de viande ! Non surtout que les Anglais doivent être avertis du choix de la cible cette frappe provient certainement d’un ADM-160b tiré par un fulcrum donné par la Pologne. Quant au bingo de Briansk les Ukainiens ont reçu les radars et les vecteurs pour cela ces trois dernières semaines et pourquoi pas un CAP de Mig 29 avec des aim 120 Amraam cela serait une sacrée surprise et dans le cas d’un tir fratricide cela a du faire drôle au pilotes quand les voyants d’accrochage avec les bips ont sonné dans l’habitacle alors qu’ils étaient au dessus du territoire Russe ,il n’y a pas de témoignages comme quoi des leurres ont été activés cela va mettre un peu de temps mais nous saurons, à priori l’helico était un Bmtpr-1 d’électronique warfare et le vendredi ils en ont perdu un en Crimée incident mécanique les deux pilotes décédés

  2. Comme toujours dans ces cas, la réalité est improbable. La destruction d’un des hélicoptères a été filmée. Dans ce genre de situation, on se dit : que cherchait-on à filmer ? Qui a diffusé la vidéo ?
    Par exemple, comment des Ukrainiens auraient-ils pu filmer un tir fratricide russe sauf à être prévenu ? Comment des Russes auraient-ils pu filmer un tir ukrainien sur un territoire qu’ils contrôlent ? On peut en déduire que missile et caméra appartiennent au même camp et je vois mal les Russes diffuser ainsi la boulette. Reste l’hypothèse d’une infiltration ukrainienne.

    1. Comme toujours dans ces cas la réalité est tout à fait probable : nous vivons dans un monde où chacun possède sa propre caméra HD dans la poche, y compris les soldats russes. Eux aussi ont des smartphones. Donc eux aussi peuvent parfaitement filmer et diffuser leurs propres boulettes.

  3. Ce n’est pas surprenant.
    – Des militaires sur les dents suite aux attaques réelles ou supposées des ukrainiens sur le sol russe.
    – Une armée russe où chacun semble faire sa guerre dans son coin sans communiquer un minimum avec les autres
    – Deux armées avec sensiblement les mêmes aéronefs
    – Des pilotes russes qui jouent avec leurs transpondeurs au dessus de leur propre territoire.
    C’est un bon cocktail pour un catastrophe. Ceci dit, un tir fratricide, ça peut arriver à tout le monde. Trois, c’est déjà plus surprenant quand même. Ils ont fait fort. Ceci dit, qu’ils se tuent entre eux, c’est très bien.

  4. Une autre hypothèse que j’ai entendue, c’est le sabotage – éventuellement à distance, même si je ne vois pas comment ce serait possible – du système informatique ‘d’une batterie SAM Russe. Mais ce n’est qu’une hypothèse de plus.

      1. Merci,Arnaud  » le fils du colonel » au début ca pouvait allé mais a la fin le troll était carrément lourd avec sa sainte Russie. Bon débarras.

  5. C’est surement un missile Kinzal détourné par les ukrainiens ou alors un sabotage avec des rats mutant ukrainiens qui détruits les équipement des avions russe. Aucun fake news de la part de la Russie, manque d’imagination surement à force de dire des bêtises pour justifier leur échecs et défaite.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Agusta-Westland AW.149

L’histoire de l’aviation compte plusieurs machines qui furent de véritables «mètre-étalon». On y retrouve bien évidemment l’avion de transport tactique Douglas C-47 Skytrain hérité de

Lire la suite...