Accident mortel d’un bimoteur PA-34 Seneca en Macédoine

Accident mortel d’un bimoteur PA-34 Seneca en Macédoine

Voilà un accident tragique qui concerne un avion pourtant réputé assez sûr. Ce mardi 6 septembre 2016 un bimoteur civil léger Piper PA-34 Seneca s’est écrasé en banlieue de Skopje, la capitale macédonienne, causant la mort des six personnes se trouvant à son bord. Même si les investigations ne font que débuter, certains enquêteurs mettent déjà en avant les conditions météos exécrables au moment de l’accident.

L’avion, immatriculé en Allemagne, réalisait un vol commercial privé entre l’aéroport italien de Trévise et celui de Pristina au Kosovo. Par radio le pilote, de nationalité italienne, avait demandé au contrôle aérien macédonien l’autorisation de réaliser une escale technique à Skopje, afin d’avitailler son PA-34 Seneca en carburant. Cependant rien ne laisse présager qu’il était en limite de rayon d’action.

C’est environ dix kilomètres avant ce terrain d’aviation que le bimoteur a disparu des écrans radars. Rapidement des recherches ont été entamées. Malgré une météo vraiment pourrie un hélicoptère Bell 212 de la police locale a pris les airs mais en vain. Le Piper PA-34 Seneca s’était déjà écrasé dans un champ d’un village proche de Skopje.

Le Piper PA-34 Seneca est un bimoteur civil particulièrement répandu dans le monde. De la catégorie des 4-6 places il est donc à mi-chemin des avions de tourisme et des avions d’affaire. Réputé sûr et pardonnant beaucoup les erreurs de pilotage ce type d’avions n’a été impliqué que dans une petite dizaine d’accidents corporels depuis sa première mise en service en 1971. Il est particulièrement répandu en Amérique du nord, en Europe, et en Amérique du sud où il a été produit sous licence brésilienne par Embraer sous la désignation Emb-810.

Les premiers éléments d’enquête laissent à supposer qu’il s’agirait de causes météos. Un violent orage frappait Skopje et sa région au moment du drame, la foudre frappait et les pluies étaient diluviennes. Conjuguée à une mauvaise connaissance de cette région par le pilote et peut être à des problèmes d’alimentation en carburant, voilà ce qui pourrait expliquer le drame. Les six victimes étaient de nationalité italienne et kosovares. Deux enquêteurs allemands sont attendus sur place pour porter assistance à leurs collègues macédoniens.

Photo © Wikimédia Commons.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire