C’est quasiment devenu un serpent de mer : l’entrée en service opérationnel du premier chasseur furtif de facture russe. Officiellement le Sukhoi Su-57 doit arriver en unité de combat dans le courant de l’année 2018, même si certains signaux laissent entrevoir un recul de plus dans le calendrier. Pour mémoire ce biréacteur devait initialement débuter sa carrière voici trois ans !

Une chose est sûre : lorsqu’il sera opérationnel le Sukhoi Su-57 devrait permettre aux pilotes russes de reprendre un avantage certain par rapport à leurs homologues de l’OTAN. C’est en tous cas ce que la propagande moscovite tente de laisser croire depuis plusieurs années. Alors certes les lignes extérieurs de celui qui n’est plus depuis l’été 2017 le PAK FA mais bien le Su 57 sont ultra modernes et n’ont rien à envier à celles des machines similaires en service outre-Atlantique cela n’empêche qu’on peut avoir quelques doutes concernant les capacités réelles de l’avion.

Sur le papier le Sukhoi Su-57 est la réponse russe au Lockheed-Martin F-22 Raptor américain. Bon une réponse qui l’année prochaine arrivera tout de même avec plus de treize ans de retard, mais une réponse tout de même. Sauf que du coup on s’attendrait à ce que le biréacteur russe soit supérieur à celui qui demeure encore aujourd’hui le meilleur chasseur de supériorité aérienne de la planète. Et là bah j’ai envie de dire : «c’est pas gagné !!!». Car non seulement le Su-57 mettra quelques mois voire années à devenir combat proven mais en plus il porte sur lui l’énorme retard technologique de la Russie en matière d’avions furtifs !

Car à sa différence le F-22 Raptor est lui même issu de programmes très aboutis comme l’avion d’attaque Lockheed F-117A Nighthawk ou encore dans une moindre mesure le bombardier stratégique Northrop B-2A Spirit. Le Su-57 essuie en quelques sortes les plâtres de l’industrie aéronautique russe dans le domaine.

Alors bien entendu les propagandistes pro-russes nous diront que nous avons torts et que l’avion conçu par Sukhoi est largement supérieur à tout ce qui se fait hors Russie, et notamment aux États-Unis ou en Europe. Sauf que jusqu’à preuve du contraire le programme du Su-57 est une belle série de prototypes et d’avions de présérie que leur constructeur a toujours refusé de présenter en salons aéronautiques internationaux. Donc oui peut être qu’un jour le Su-57 sera le meilleur chasseur de supériorité aérienne du monde. Sauf qu’à ce moment là il aura vraisemblablement vieilli et, que l’Amérique ne sera pas resté les mains dans les poches à attendre que les ingénieurs russes veuillent bien rattraper leur retard accumulé !

Du coup, oui peut-être que le Sukhoi Su-57 entrera en service en 2018, ou peut-être pas. L’année 2019 sera peut-être la sienne. À ce moment là le Raptor volera en escadrilles depuis quatorze ans déjà…

Photo © Sukhoi

 

44 COMMENTAIRES

  1. Tient, encore de la propagande atlantiste dans un article !
    ça lui ferait tellement mal de s’imaginer que le F-22 puisse déjà être détrôné !
    Plus sérieusement, la partialité serait de dire qu’on ne connait pas les capacités du Su-57, et qu’on ne connait pas tout du F-22 Raptor car les américains se gardent bien d’en dévoiler tous ses secrets… Donc toute comparaison entre le F-22 Raptor et le Su-57 anciennement T-50 tient plus du concourt de « qui de l’hippopotame ou de l’éléphant est le plus fort ».

    Le partit très « anti-russe » de l’auteur vient souligné du retard que les Russes ont accumulé sur leur projet vis à vis de l’appareil Américain. Bien sur, il oublie de rappeler qu’entre temps, côté Russe, il y a eu une chute de régime ‘URSS => Russie », et de graves problèmes d’instabilité politique et économique pendant les années qui ont suivit cette chute, et le fait que la Russie n’ai que 13 ans de retard face aux USA pour leur appareil de 5éme génération vient davantage souligner la rapidité avec laquelle les Russes ont remis sur pied leurs programmes aéronautique. Mais quand on veut être de mauvaise fois, on trouve toujours de quoi dire !

    J’ai également rigolé lorsque j’ai entendu que le F-22 raptor était « combat proven ». D’accord, le F-22 a fait quelques missions d’escortes, d’accord il a même lâché une GBU ou 2, mais il n’a jamais été impliqué dans une bataille aérienne, hors le F-22 est un chasseur, pas un chasseur bombardier. Donc le combat proven reste extrêmement légé et réservé aux affrontements amicaux et non au combat réel.
    La furtivité de la cellule d’un F-117 n’est pas aussi bonne que la propagande le laissait a penser, et ça ne l’a pas empêcher de se faire descendre par la DCA serbe. Le B2 est déjà mieux conçu, mais ce n’est pas tant sa furtivité mais son autonomie gigantesque qui en font son succès.

    Avant de déverser ton poison sur le Pakfa, attends un peu de voir ce qu’il va donner. Les Russes ont toujours fabriqué des appareils solides et efficace. Les américains ont fait d’excellents appareils dans les années 70 (A-10, F16, F18…), je suis beaucoup plus septique en revanche sur l’efficacité des F-22 et surtout F-35. Mais TU ne peux pas juger le Su-57 aujourd’hui, nous n’avons AUCUN recul pour ça. Et dire que tu appartiens a la « presse spécialisé » dans ce domaine. Effrayant. Tu reçois un cachet de l’OTAN pour ta propagande, ou tu le fais gratuitement ?

    • Pour la énième fois nous n’appartenons pas à la presse spécialisée puisque nous ne sommes pas journalistes. Ce qui est effrayant c’est que comme souvent ce sont les articles touchant à l’aéronautique ex-soviétique qui attirent les commentaires les plus haineux. Le votre Eowya ne fait pas exception. Mais bon il est intéressant à lire car même si je ne suis d’accord sur rien avec votre commentaire, il a le mérite d’être un minimum construit !
      Merci donc à vous. 🙂

      • Même si son commentaire est plutôt agressif il n’a pas tord non plus:
        – Je crois pas que le programme soit un serpent de mer. Ça avance plutôt bien et même si il y a du retard on est pas dans le cas d’un F-35 par exemple. Ou d’autres programmes russes dont on entend souvent parler sans en voir la queue.
        – Parler de propagande a chaque fois que vous parlez du point de vue russe et un gros biais. Puisque le terme est péjoratif et laisse supposer que tout ce qu’ils peuvent dire est faux.
        – La totalité des affirmations n’ont aucune argumentation: Si vous dites qu’ils ont un énorme retard technologique il faut argumenter derrière ou mettre au moins des sources qui vous laissent penser cela.
        – Et globalement l’article est complètement vide d’information technique/vérifiable. On fini l’article sans vraiment savoir pourquoi l’avion ne serait pas opérationnel en 2018.

        Bref vous n’êtes pas journalistes, mais mettre des liens vers des sources, éviter les sophismes et construire l’article autour d’arguments techniques un peu appuyé est faisable.

        • Je crois qu’en fait soit vous n’avez pas lu mon article, soit vous ne savez carrément pas lire cher monsieur. C’est un billet d’humeur, nullement un article technologique !
          Mais bon au moins vous m’avez bien fait marrer, et pour cela je vous en remercie vivement. 🙂

      • Loin de moi l’idée d’être haineux a votre égard. Cependant, vos articles mettent souvent la part d’or aux appareils américains, et passant sous silence les très nombreux problèmes et défauts que ceux ci rencontrent encore à la date d’aujourd’hui. Et lorsqu’il s’agit de parler d’appareils Russe, on a le droit a des phrases type « cela n’empêche qu’on peut avoir quelques doutes concernant les capacités réelles de l’avion »,  » Sauf qu’à ce moment là il aura vraisemblablement vieilli », « Du coup, oui peut-être que le Sukhoi Su-57 entrera en service en 2018, ou peut-être pas. L’année 2019 sera peut-être la sienne. À ce moment là le Raptor volera en escadrilles depuis quatorze ans déjà »…

        Cela démontre un partit pris certain, et a mes yeux un grave manque d’objectivité lié a des convictions purement partisane.
        Je suis le premier a le dire : Moscou fait de propagande, et il est évident que le PAKFA va être survendu par les Russes, normal quelque part, tout le monde fait ça… Les américains et Locked le font aussi avec leur F-22 et le F-35.

        Ce que je reproche encore et toujours dans vos articles, c’est que malgré des analyses intéressante, on finit toujours par avoir l’impression de lire de la propagande de l’OTAN et plus particulièrement américaine. Perso je ne suis pas pro Russe ni anti américain. Je ne suis pas une nation, je n’ai pas d’intérêt. Par exemple, je considère que dans leur génération d’avions précédentes, les américains ont fait très fort en proposant des appareils très bien conçus. Je ne sais pas ce que donnera le PAKFA ; mais je pense qu’il est amené a devenir un concurrent plus que sérieux pour les américains, quand a la capacité de ces derniers a redémarrer un programme a long terme, je pense que le F-35 a tellement vampirisé les budgets que la prochaine génération d’appareil n’est pas prête à sortir sur les bancs d’essais après de très nombreuses années.

        Un autre détail : Vous n’êtes pas journaliste, vous n’appartenez pas a la presse spécialisé. J’entends bien. Mais votre site a une notoriété suffisante pour qu’un internaute puis le croire. Vos articles reflètent une vision personnelle et partisane qui peut rapidement passer pour de la propagande. Mes commentaires peuvent vous paraitre agressif, mais ce n’est pas vous personnellement que je vise, Arnaud, je ne vous connais pas je serais bien en mal de vous attaquer. Ce que je vise, c’est cette manière dont vos articles manquent de partialité et reflètent aux yeux d’un grand nombre d’internautes, votre point de vue comme si celui ci faisait loi.
        Vous dites recevoir un grand nombre de commentaire haineux de « pro-russe » : ça ne me surprend pas, le ton employé dans une votre article est clairement provoquant pour ces derniers. La question que je me pose en revanche : Ne classez vous pas abusivement les gens de pro Russe ? Y a t il pas une distinction a faire entre le partisan de base qui va aveuglément défendre son camp, et ceux qui veulent au contraire se montrer plus objectifs ? Vous semblez qualifier les gens de pro russes lorsqu’ils dénoncent votre ton proprement engagé dans vos articles touchant à l’ex-urss et la russie, mais de part votre ton, ne vous montrez vous pas vous même pro américain ?
        Il est logique de rencontrer une confrontation partisane lorsqu’on choisit soit même de tenir des propos partisans, et je pense que vos articles ne feraient pas a ce point polémique si vous faisiez un effort d’objectivité pour vous tenir en dehors de tout camp.
        Mais en adoptant un ton délibérément partisan, jeterez toujours de l’essence sur le feu.

        Pour ma part, je me sens obligé de dénoncer ce que je qualifie de propagande. L’objectivité est quelque chose de précieux a mes yeux. Mais ça risque de vous surprendre : Je fais très souvent de même sur des sites genre Spoutnik, ou le moindre commentaire critique a l’égard d’un article nous fait automatiquement qualifier d’anti russe. Je suis pro russe sur avionslégendaires pour dénoncer le ton atlantiste de tes articles, je suis antirusse sur Spoutnik pour dénoncer la propagande russe… Dans tous les cas, on me taille un costard,
        Et de la hauteur de mon point de vue non partisan, je suis bien incapable de dire qui du F-22 et qui du Pakfa serait le champion d’un dogfight.

        En revanche, ce que je peux dire, c’est que le F-22 a couté 51 milliards, que le F-35 a dépassé 1000 milliards (!!!!) en 2016. La PAKFA est encore en développement, mais en est pour le moment a un cout de 10-12 milliards. Donc il a déjà gagné la guerre économique si je puis dire. Car même si le F-22 était plus efficace que le PAKFA, le faible cout unitaire de ce dernier par rapport au F-22 Raptor permettrait au pays acquéreur de compenser sa potentielle faiblesse par le nombre.

        Attention, ceci n’est pas une éloge au programme Russe, qui semble s’être déroulé de manière traditionnelle. C’est plutôt un constat alarmant des dérives de l’industrie américaine, notamment de Locked, qui a force de cramer massivement l’argent du contribuable dans des avions objectivement qualifiés de médiocre (F-35 c’est toi dont je parle), risquent de couter cher a l’industrie aéronautique américaine pour les décennies a venir. Même si je ne serais pas surpris d’apprendre qu’une part importante des couts de développement seraient partit pour d’autres projets secret. Parce que bon, 1000 milliards de dollars, c’est juste invraisemblable !

        • Je vous le confirme : vous ne trouverez jamais dans mes articles ce que vous appelez l’objectivité. Et ce quelque soit le sujet, je suis un passionné d’aviation non un journaliste aéronautique. L’objectivité vous la trouverez chez ces derniers, par exemple sur le site de l’excellent Air & Cosmos, ou encore du très bon Air Force Monthly.

          Pas dans mes lignes. 😉

    • Monsieur Eowya, permettez moi de vous répondre avec la même diplomatie dont vous faite preuve (c’est à dire aucune)
      Premierement comment osez vous profitez du travail de M.Arnaud, tout en lui parlant de cette façon?
      deuxiement on vas parler un maths si vous voulez bien
      les USA ont à leurs actifs le sr-71, f-117, b-2, f-22, et dernierement f-35 + tout ceux dont on a jamais entendus parler (secret défense oblige) et même la catégorie helicoptére est représentée avec le rah-66
      Si je sais encore compter, ce que je crois être le cas, on voit que les stats ont produits aux moins si models furtifs (plus où moins, je peux vous l’accorder)
      donc 6 + on ne sait pas combien pour les états-unis, contre 1 + on ne sait pas combien (dont le su-57)
      de mon point de vue, peu importe le passé géopolitique, ressemble fortement à un retard de 5 appareils
      de plus le su-57 sortira au plus tôt en 2017 (difficile à admettre, on est déja en octobre)
      alors que le f-22 est mis en service depuis 2005, résultat dans le meilleurs des cas le su-57 aura seulement 12 ans d’écart avec son prédecesseur américain…
      Sans compte le sr-71, qui lui est sorti des usines en 1966 (2017-1966=51 ans d’écarts)
      Veuillez notez cependant que je ne cherche à faire aucune comparaison technique entre les différents models cités, juste une comparaison chronologique
      De plus même si la fin de la guerre froide et de la course à l’armement ont mis un sérieux coup de frein à main à la recherche militaire soviétique, je n’ai pas la moindre raison de supposer qu’il n’en ai été de même du coté occidental…
      tout ca pour dire, même en étant moi même se qu’on pourrait appeller un pro-soviétique, je considere en toute objectivité que la Russie soufre d’un retard considérable et indéniable dans le domaine furtif

  2. Moi j’y connais pas grand chose, mais je trouve que cet avion à une sacrée gueule. Je le trouve plus « plat » que le F-22 Raptor.

    • Esthétiquement parlant j’aurais tendance à penser que la photocopieuse moscovite était en fonction sur certains plans du YF-23. 😉

      • Certes c’est le jeu on va dire, les chinois, et autres indiens sont de bon copieurs aussi, et pas qu’en aéronautique.

  3. Les américains ont largement dépassé les russes après la deuxième guerre mondiale dans la fabrication des avions sophistiqué , les russes ont investient beaucoup d’argent dans leur programme nucléaires ce qui a causé leur retard pendant des décennies, les russe fabrique des machines de guerre robuste résister aux différents types de climat, leurs systèmes de défense arien est le plus puissant au monde…il faut pas sous estimer les russes, ils dépense un dixième de budget l’armé des USA et malgré ça il sont une armée forte….

    • Y a jamais eu de grand vainqueurs entre les appareils Russes et Américains. C’est toujours le jeu du chat et de la souris, a qui sortira l’appareil qui dépassera celui du concurrent. Les Russes ont eu leur grand succès. MIG-15, MIG-21, MIG-29, SU-25, SU-27, SU-35, etc… Les Américains ont eu eux aussi leur grand succès, F-86 Sabre, F4-Phantom, A-10, F14, F15, F16, F18,.. Niveau appareils il n’y a pas de grand vainqueur. Après, il faut avouer que les américains ont réinventés toute une doctrine d’utilisation de leur aviation lors de la guerre en Irak, avec l’association de flotte complète utilisant des AWAK, des avions brouilleurs, des chasseurs, des chasseurs bombardiers, le tout agissant avec une extrême coordination, et a une époque ou leurs chasseurs étaient très bien conçu, leur faisant prendre un avantage sur la fin du 20éme siècle, pendant que l’URSS elle, était en plein effondrement. Pour moi ce n’est pas tant la supériorité des appareils américains mais l’intelligence de leur déploiement et de leur coordination qui ont fait leur succès dans tempête du désert.

      Je suis davantage septique en revanche sur la dernière génération d’appareils, F-22 et F-35 : contrairement à la génération précédente, ils ont un coût de maintenance faramineux, un faible cout de disponibilité opérationnel, ce qui en fait un appareil couteux a utiliser sur un théâtre d’opération. Leur prix fait également qu’on aura peur d’en perdre un, et qu’on l’utilisera avec moins d’audace qu’un F-18. Leur « furtivité » leur apportent bien des contraintes, et je doute que leur avantage initial ne résiste à l’épreuve du temps, les radars évoluant plus vite que la furtivité… Et il est plus facile d’upgrader un radar pendant la durée de vie d’un appareil, que d’upgrader sa cellule !

      Faire des appareils discret, oui, mais ne pas trop sacrifier de leur capacité opérationnelle me parait important. Et tu peux faire l’appareil le plus furtif au monde, si celui ci doit passer une majorité de temps en maintenance au sol, beaucoup se feront détruire au sol en cas de conflit !

  4. L’un de mes avion favoris dans ace combat AH, j’espère qu’il sera présent dans ace combat 7 avec l’ATDX!
    D’ailleurs j’y pense, Arnaud vous devriez faire un sujet sur la série ace combat, ca serait intéressant de connaitre votre avis au sujet de cette série..

    • En fait ne connaissant rien à cet univers je ne m’y hasarde pas du tout. Peut-être que Gaëtan ou un de nos autres rédacteurs serait plus à même que moi de s’y coller ! 😉

  5. Faut pas oublier que le F-22 a été conçu avec une technologie datant des années 80 et donc d’ores et déjà obsolète du point de vue de l’électronique embarquée : les USA sont en train de définir la première vague de modernisation de l’appareil, voir peut-être même lui greffer des fonctions d’attaque au sol, qui resteront de toute façon très limitées par sa plateforme assez peu versatile à l’inverse de celle du F-15.
    Le Rafale actuel fait déjà mieux que le F-22 en terme d’électronique embarquée et les nouveaux standards F3R et F4 ne feront qu’augmenter l’écart.
    Le véritable souci du Raptor : c’est qu’il ne pas à grand chose, pas d’adversaire à se mettre sous les griffes. Il est excellent dans son domaine, mais son domaine est juste trop limité dans le contexte actuel. Et c’est pour cette raison qu’il a tant de mal à évoluer : en période de difficulté budgétaire, pourquoi alimenter le F-22 alors que le besoin est ailleurs ?

    Le Su-57 aura à batailler avec le F-22 modernisé, car en ce qui me concerne je n’ai pas grand doute sur la supériorité du chasseur russe sur le F-22 premier du nom. Les qualité aérodynamiques intrinsèques de l’appareil ne sont pas remises en cause, mais comme tout le monde le sait aujourd’hui, le BVR représente le scénario d’engagement type : et dans ce domaine c’est l’électronique qui prime.

  6. Article inutile:
    -Parti pris (certes assumé, mais bon)
    -Pas une once d’analyse quelconque
    -Des affirmations sans argumentation.

    Ok Arnaud vous n’êtes pas journaliste.
    Perso je n’ai jamais été pro-russe mais là tout de même vous abusez.
    Non, on ne sait pas ce que donnera cet avion. Mais quand on voit les appareils que sont capables de produire les russes,..
    De plus, le temps de développement ne me surprend pas, et je trouve même vos remarques très injustes.
    Quel est le temps en moyenne du développement d’un avion de combat maintenant? Et par rapport aux moyens économiques de la Russie, c’est quand même pas mal.
    Encore plus, vous n’allez pas assez loin dans votre « analyse »: quelles sont les nouvelles technologues intégrées (hors furtivité), quels sont les nouveaux moteurs prévus, quelles seront les capacités d’emport (internes, externes), quels sont les choix aérodynamiques, etc etc…
    Et nous français, on en est où?… On a des leçons à donner peut-être?

    Vous n’êtes pas journaliste, vous avez le droit d’émettre des billets d’humeur, si ça vous détend.
    Mais ça ne tire pas le site vers le haut, ça c’est clair.
    A la limite, ce genre de propos c’est ce qu’on retrouve dans des forums pas vraiment spécialisés.

  7. Oh les mecs arrêtez avec votre déferlement contre Arnaud, je le trouve banal son article. Il se pose la question sur les retards du SU 57 quand c’était le F35 ça ne génait pas grand monde.

    • Non, il ne se pose pas la question, il affirme, c’est différent. On est un sur un site de passionnés, lu par des gens ayant un minimum de connaissances… Désolé mais ce genre d’article n’apporte aucune plus-valu à ce site.
      Quand on sort ce type d’article il ne faut pas faire la vierge effarouchée derrière par rapport aux réactions.
      Rien à voir avec le F-35, désolé.
      Arnaud n’aime pas les Russes, c’est son droit, et à vrai dire je m’en fiche. Mais ce type d’article, non, désolé, pas possible: c’est nul. Et c’est mon droit de vouloir le dire, libre aux modérateurs de laisser passer (ou pas) les commentaires.
      Les articles d’Arnaud regorgent de parti pris, de sous-entendus politiques, donc à un moment donné.
      Je préfère largement aller me renseigner sur des sites ou forums anglo-saxons, où on a à faire à de sérieux clients…
      https://forum.keypublishing.com/forumdisplay.php?5-Modern-Military-Aviation

      • Au même temps il fait se qu’il veut Arnaud, il est pas là pour faire se que toi tu veux. Et puis franchement si tu le critique sans arrét pourquoi tu viens sur ce blog? Pour le faire chier? Pour faire passer ton message? Si sa te plait pas casse toi avec ton forum en anglais.
        Franchement j’ai eu des désacords avec lui mais j’aime bien globalement ses articles et lui au moins ne lèche pas le cul des russes comme tout les autres blogs aéronautiques. Moi sa me va.

        • Alors, Dutertre, je vais être très clair:
          Je m’exprime poliment, même si mes propos ne plaisent pas. Je ne vous tutoie pas, on ne se connait pas, merci, et votre façon d’écrire assez grossière est un peu limite. On peut rester entre personnes bien élevées, mêmes si les avis divergent. Cela fait plusieurs fois que je lis des commentaires de votre part où je vous trouve grossier et insultant. Je ne sais pas quel âge vous avez mais je vous conseille, même au chaud derrière un écran d’ordinateur, de mettre de l’eau dans votre vin. Ceci dit, c’est votre problème.
          Je n’ai pas de « message » à faire passer, et si l’espace des commentaires est ouvert, je ne vois pas pourquoi je n’essaierai pas d’exprimer mon désaccord. Si ça ne vous plaît pas, comme disais Chirac, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre… En gros ce serait: sois d’accord ou tais-toi? Non, je ne fonctionne pas comme ça.
          Il ne s’agit pas ici de « lécher le cul des Russes » (comme vous le dites avec votre langage fleuri) mais juste de rétablir des faits, ou de recentrer certains questionnements. La rhétorique d’Arnaud appelle au débat et à la critique, il le sait. Cela n’a rien à voir dans le fond avec les Russes. Le fond c’est les propos, les assertions.
          Sur ce, bonne continuation.

        • Jolindien et Dutertre vous allez vous calmez tous les deux, mais alors à vitesse grand V. Je clos ici le débat, sous peine de vous modérer l’un comme l’autre !
          D’avance merci messieurs.

      • C’est rigolo ça Jolindien, je vais souvent sur le forum Keypublishing (en même temps je suis abonné de longue date à deux de leurs publications aéronautiques) mais je n’ai jamais vu qui que ce soit avec votre pseudo. Petit cachotier va.

        • Je n’ai pas la prétention de commenter sur ce forum anglophone. Je lis l’anglais mais je le parle très mal, mon vocabulaire ou ma grammaire sont trop limités. Et mes connaissances techniques n’apporteraient rien de plus. Mais j’y apprends beaucoup, car il faut bien admettre que techniquement il y a des pointures sur ce forum.

      • Pardon, Arnaud mais c’est clair que Jolindien cherche les emmerdes il passe son temps à te critiquer et tu te laisses faire.

  8. Je le trouve un peu pataux pour un avion de supériorité aérienne, un peu trop gros.
    bon cela dit l’article n’a pas tord sur certains aspect, le developpement a été long et laborieux, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’en découvrant la furtivité et les contrainte qui en découle il n’est pas dit que ce premier avion de ce type soit parfaitement réussi sur ce point. La furtivité s’acquière aussi sur l’expérience.

    Personellement j’ai un doute sur les qualité des systèmes embarqué car par expérience on a toujours surestimé la qualité des avions russes et soviétiques. Avec le temps et le recul on s’est vite aperçu que les avions passés, soi disant équivalent aux avions occidentaux, en était finalement inférieurs.
    Rappelons que la Russie a connu une très longue crise financière, et n’en est pas vraiment sortie, donc ça n’a pas aidé pour cumuler un certains retard technologique. D’ailleurs on constate que le fameux Su 27 à 35 perd toujours dans les appels d’offre lorsqu’il y a des comparatifs techniques avec ses concurrents occidentaux. Si la famille Su27-35 est inférieurs à ses équivalents occidentaux pourquoi ce Su-57 (ex T-50) serait supérieur aux notres.
    Bref, je pense que cet avion est surévalué technologiquement. a l’image des avions récents chinois, il ne suffit pas d’avoir une bonne gueule d’avion furtif pour l’être vraiment et pour avoir un système d’arme efficace.
    Je reste donc prudent sur ce Su-57 et j’attend de le voir un jour peut etre confronté à un appel d’offre pour une comparasion technique.

      • Arnaud: Je crois que vous ne saisissez pas la critique: le problème n’est pas de critiquer un avion russe, en l’occurrence le Su-57, le problème est de le faire de manière objective ou pas. Le fond et de forme.

        • Le problème c’est que vous semblez être quelqu’un d’intelligent sauf que vous ne lisez pas : l’article est un billet d’humeur, il n’a par essence même pas à être objectif. Sauf si par objectif vous entendez être en accord avec vous…

        • Ok Arnaud, je prends note et comprend votre subjectivité assumée.
          Mais je trouve ça dommage. Moi j’aime débattre, mais j’aime débattre sur le fond.
          On va dire qu’on ne se comprend pas!

    • @Mustard
      « Si la famille Su27-35 est inférieurs à ses équivalents occidentaux etc »
      Le problème à mon avis sur les appels d’offre est plus politique que technique. On ne peut pas prendre l’excuse politique pour les défaites du Rafale et l’excuse technique pour les défaites des avions russes. C’est de mauvaise fois vous ne trouvez pas.
      J’ai lu à droite à gauche que le problème du matériel soviétique, c’est la maintenance.
      Questions techniques, nombre de Su-30 exportés intègrent électronique française et/ou israélienne…
      « Avec le temps et le recul on s’est vite aperçu que les avions passés, soi disant équivalent aux avions occidentaux, en était finalement inférieurs. »
      Faux: quand l’Otan a pu tester les MiG-29 Est-Allemands, la surprise a été grande et amère… Le problème des russes, ou plutôt de l’Union Soviétique, était doctrinale: contrôle au sol, manque de moyens Awacs, de libre-arbitre des pilotes, etc… Et sûrement manque d’entraînement par rapport aux standards Otan.
      « le developpement a été long et laborieux »
      Franchement vous trouvez? Combien de temps pour le F-22? Bon, ne parlons pas du F-35!!
      « La furtivité s’acquière aussi sur l’expérience. » Tout à fait d’accord, et je regrette que la France ai pris du retard sur la question.

      En toute franchise, je n’ai jamais lu d’articles objectifs vantant les qualités techniques du Su-57. Je ne sais même presque rien de cet avion, comme tout le monde en fait. Je reste prudent aussi.

      « Je reste donc prudent sur ce Su-57 et j’attend de le voir un jour peut etre confronté à un appel d’offre pour une comparasion technique. »
      Si la technique suffisait à gagner, le Rafale se serait mieux vendu(Suisse, Corée, etc…)
      Pour finir, la famille des Flanker que vous pensez inférieure, s’est tout de même bien mieux vendue que le Rafale! 😉

      • Je vous cite : « Pour finir, la famille des Flanker que vous pensez inférieure, s’est tout de même bien mieux vendue que le Rafale! » juste deux petites choses à expliquer, deux petits concepts : le prix très inférieur des Flanker vis à vis du Rafale en premier et les pressions politiques et diplomatique de la Russie en second.
        Dommage vous auriez pu l’exposer mais non c’était tellement plus facile d’éluder le cas ! 😉

        • Oui tout à fait, j’aurai pu l’exposer, c’est vrai. Voyez, je n’élude pas!
          Mais prix inférieur ne veut pas dire nécessairement qualité intrinsèque inférieure! Les Su-30 indiens donnent des sueurs froides a pas mal d’avions occidentaux: F-15, M2000, Rafale et Typhoon (si vous lisez Air Fan entre autre vous le savez). Et vendre plus fait baisser mécaniquement le prix (bon, sauf peut-être pour le Typhoon…) Le Rafale est trop cher, c’est un fait. Le pourquoi du comment est un autre débat (et je suis fanboy du Rafale).
          Et pour le volet politique, j’en ai parlé plus haut dans le commentaire!

      • Bien d’accord avec vous: l’achat d’un avion de combat est un choix d’avantage politique que Techniques. La famille des Flanker est supérieure à celle du F-15, mais qui oserait aujourd’hui préférer du matériel Russe à du matériel US? Et bien ceux qui ne sont pas alignés sur la politique US et qui ne sont pas opposés aux Chinois!
        Les Flanker sont un peu handicapé par la fiabilité de leurs moteurs: tout comme le F-15, ils souffrent d’une fiabilité imparfaite et d’un gros taux de maintenance. Quant aux appareils chinois, quelque soit la qualité de l’aéro: ils ne savent pas fabriquer des moteurs au niveau, et sont obligés pour l’instant de leurs greffer des moteurs de Su-27 achetés aux Russes.

        Le taux de service du Rafale est l’un des gros point fort de l’appareil face à la concurrence.
        Quant au F-22, les proto YF-22 et YF-23 ont volés en 90 pour une entrée en service en 2005 pour le F-22: le Su-57 est encore très loin du compte. On ne parle même pas du F-35…

        De toute manière, la prochaine génération d’appareils ne seront probablement plus des chasseurs mais des plateformes de commandement d’escadrons de drones de combat: la furtivité active et passive prendra encore plus le pas sur les performances pures, l’appareil devra se faire discret, hors de portée directe des appareils ennemis.

  9. C’est un truc de ouf dès que tu parles d’avions russes, il y a 10 fois plus de commentaires que sur les autres sujets. C’est quoi ça?

  10. Commentaires fermé sur cet article (uniquement et pour le moment). Avant la mise en place d’une nouvelle politique de modération et de publication de commentaires en cours de reflexion
    Gaëtan – fondateur d’avionslegendaires.net

Comments are closed.