Arado Ar 232

Arado Ar 232


Fiche descriptive

Appareil : Arado Ar 232
Constructeur : Arado Flugzeugwerke GmbH
Désignation : Ar 232
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1943
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport tactique

Histoire

Arado Ar 232 :
Le "mille-pattes"

A la demande du RLM qui voulait un « avion de transport tout terrain pouvant être employé à proximité du front », Arado mit au point un appareil fondamentalement éloigné de ses productions habituelles et bien au dessus de ses capacités de production.

L’Ar 232 A vola pour la première fois le 28 juin 1942 ; grâce à une aile à hypersustentation par volets coulissants articulés (brevet Arado) et avec un train de onze paires de roues associé à un atterrisseur tricycle à grand débattement réglable, escamotable, l’avion pouvait décoller ou se poser en 100 mètres sur n’importe quel terrain.

Destiné à remplacer le Ju 52 jugé obsolète, ce monoplan ailes hautes, métallique, avec empennages à deux dérives à l’extrémité d’une poutre au dessus de la porte – et rampe – de chargement du fuselage, était motorisé par deux BMW 801 en étoile. Prototypes et appareils de séries confondus, l’Ar 232 A fut produit à 10 exemplaires.

Les moteurs BMW 801 devant aller en priorité aux Fw 190, Arado remplaça son appareil par une version à quatre moteurs Bramo 323 R2, le 232 B, qui vola pour la première fois le 30 juillet 1943 et dont 11 exemplaires seulement furent produits, la firme concentrant alors ses efforts sur le Ar 234 à réacteurs.

En totalité, les 21 appareils furent attribués au 7./Erg TG (Staffel de transport complémentaire), première et seule unité équipée entièrement d’Ar 232. Grâce à leur capacité d’emport (4 tonnes) et leurs qualités tout terrain, les « mille pattes » effectuèrent sur le front de l’est des missions de ravitaillement ou d’évacuation de groupes de combat isolés, de juin 1943 à février 1945.

Par l’arrêt de la production et faute de pièces de rechange, les appareils endommagés ne furent pas réparés et finirent leur carrière en même temps que le conflit mondial..

Trop novateur, arrivé trop tard et en trop petit nombre, l’Arado Ar 232 A et B n’eut que peu d’influence sur le cours de la guerre.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Arado Ar 232A
Envergure : 32.00 m
Longueur : 23.50 m
Hauteur : 5.70 m
Motorisation : 2 moteurs BMW 801D-2
Puissance totale : 2 x 1730 ch.
Armement : -
Charge utile : 4 tonnes
Poids en charge : 18500 kg
Vitesse max. : 315 km/h
Plafond pratique : 7300 m
Distance max. : 4300 Km (1250 km à pleine charge)
Equipage : 3 ou 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Arado Ar 232

Profil Couleur

Profil couleur du Arado Ar 232

Vidéo

Arado Ar-232 au roulage

A voir également

0
Fruit du comité Brabazon lancé par les Britanniques en 1941, alors que le Royaume Uni était en guerre contre le IIIème Reich, le De Havilland...

0
S'il fut une des nations majeures de l'aéronautique militaire durant la Seconde Guerre mondiale, force est de constater que le Japon a eu beaucoup...

0
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés mirent au point diverses méthodes pour permettre les assauts et les transports massifs de troupes,...