Dornier Do 17

Dornier Do 17


Fiche descriptive

Appareil : Dornier Do 17
Constructeur : Dornier-Werke GmbH
Désignation : Do 17
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier moyen

Histoire

Dornier Do 17 :
le Crayon Volant

Le Dornier Do 17 fut à l’origine conçu pour servir d’avion postal rapide, mais la Lufthansa le refusa à cause du manque d’espace commercial de son fuselage étroit. Il fut donc rapidement transformé en bombardier moyen au profit de la Luftwaffe. Ce nouveau bombardier rapide fut très utilisé durant la Guerre d’Espagne et la Blitzkrieg. Lors de son entrée en service en 1937, il était plus rapide que les bombardiers contemporains et sa vitesse lui permettait de distancer la plupart des chasseurs de l’époque. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il est en à bout de souffle, trop lent et n’emportant pas assez de bombes.

Ce bombardier bimoteur à ailes médianes avait un fuselage très allongé et très mince, ce qui lui valu le surnom de « Crayon Volant ». Il avait de bonnes qualités de vol mais son armement, comme sa charge de bombe, était rudimentaire et assez modeste, ce qu’il compensait par sa rapidité.

De nombreuses versions furent produites. Le Do 17E, comme le Do 17F pour reconnaissance, participèrent brillamment, au sein de la Légion Condor, au-dessus des champs de bataille de la guerre d’Espagne. Ce fut la première version du Do-17 construite en série, mais elle fut dépassé en 1939 et relégué à des missions de seconde ligne dès le début de la guerre.

Le Do 17M était apparu comme prototype pour le Circuit des Alpes, une compétition internationale pour appareil militaire se déroulant à Zürich. Grâce à des moteurs puissants, il avait laissé sur place tous les chasseurs présents. La version opérationnelle Do 17M-1 recut d’autres moteurs, un peu moins puissant. Il restera en service durant la première année de la guerre.

Impressionné par les performances en vitesse du prototype du Do 17M, les Yougoslaves achetèrent à l’Allemagne les droits de licence du Do 17, qu’ils motorisèrent et armèrent à leur manière. Ils en possédaient 70 en avril 1941 lors de l’invasion allemande. Pour l’anecdote deux Do17 fuiront le pays en emportant un chargement d’or. En fin le Do 17P fut la dernière version des « crayons volants » à être produite et qui entra en service en 1938, avec une motorisation BMW à cause des priorités accordées aux chasseurs pour les moteurs Daimler Benz.

Le Do 17Z-7 Kauz fut la version finale et la plus performante de la guerre. Cette série Z subit de grandes modifications dans la structure et l’aspect de la partie avant du fuselage. Les ingénieurs allemands conçurent un avant entièrement neuf, avec la cabine de pilotage rehaussé et la place du bombardier légèrement abaissé. Une ample structure toit en verre, semblable au Ju 88, recouvrait la cabine et le nez à facettes qui abritait un équipage de cinq hommes. Il fut également équipé d’un système de détection à infra-rouges, et fut utilisé comme chasseur de nuit jusqu’en 1942, mais l’expérience ne s’avéra pas être très concluante. Le Do 17Z-10 Kauz II équipé d’un radar fut mieux adapté à cette mission. Dans cette configuration, le Do 17K-10 avait l’avant solide contenant un armement offensif.

Les dernières versions du Do 17 participèrent aux campagnes aériennes du début de la guerre et se révélèrent comme les machines les plus fiables de l’époque de la Blitzkrieg. Comme la plupart des autres types d’avions, ils subirent des pertes élevées lors de la bataille d’Angleterre.

A partir de 1943 jusqu’à 1945, les Do. 17 se virent reléguer dans le rôle de remorqueurs de planeurs. Il fut utilisé plus tard par de petites armées de l’air comme la Finlande. Il fut remplacé par le Dornier 217, une version agrandie du Do 17. Environ de 1730 exemplaires furent produits dont près de la moitié servirent comme avion de reconnaissance et chasseur de nuit.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Dornier Do 17Z-2
Envergure : 18.00 m
Longueur : 15.79 m
Hauteur : 4.55 m
Motorisation : 2 moteurs BMW Bramo 323P
Puissance totale : 2 x 1000 ch.
Armement : 6 mitrailleuses de 7.92mm
1000 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 8590 kg
Vitesse max. : 410 km/h à 4000 m
Plafond pratique : 8200 m
Distance max. : 1160 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Dornier Do 17

Profil Couleur

Profil couleur du Dornier Do 17

Vidéo

Dornier Do 17 de la Finnish Air Force

A voir également

0
Dans les premiers mois de la Seconde Guerre Mondiale la RAF utilisa un nombre important de biplans pour des missions secondaires. Beaucoup de ces...

0
Il est souvent coutume de dire que l'Armée de l'Air a débuté les combats de la Seconde Guerre mondiale avec un matériel aérien largement...

0
Créé par K. Pierson, le dessinateur en chef de Vickers Limited à Leighton Buzzard, le bombardier lourd nocturne Vickers F.B.27 Vimy, fut d’emblée conçu...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.