Nord N.262 Fregate

Nord N.262 Fregate


Fiche descriptive

Appareil : Nord N.262 Fregate
Constructeur : Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Nord
Désignation : N.262
Nom / Surnom : Fregate
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1962
Pays d'origine : France
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport tactique

Histoire

Nord N.262 Fregate :
le bimoteur militaire à la française

A la fin des années 50 la France perd son puissant empire colonial et doit donc revoir sa politique en matière d’avions de transport militaire. A ce moment précis le principal avion de transport léger et de liaison en service dans l’Armée de l’Air est le Broussard du contructeur Max-Holste. C’est donc tout naturellement vers ce constructeur que se tournent les militaires français lorsqu’ils souhaitent un nouvel appareil.

Le nouvel avion désigné MH-250 est un bimoteur mû par deux Pratt & Withney Wasp en étoile. Rapidement il apparait à l’état-major qu’une paire de turbopropulseurs seraient plus fiables que de simples moteurs à pistons. Le choix se porte donc sur le Turboméca Bastan IV de 986ch. Cette transformation change la dénomination de l’avion qui devient donc le MH-260. Peu de temps après la société Max Holste disparait et est absorbée par le groupe Nord Aviation. Le MH-260 change de nouveau de nom et devient le Nord N-260.

Le premier vol du N-260 a lieu le 29 juillet 1960. Malheureusement le N-260 déçoit les militaires. Sur les dix avions construits, seul la moitié ira au Ministère de la Défense. Le premier de ceux-çi (codé 001) est livré à l’Ecole du Personnel Navigant d’Essais et de Récéption (EPNER), tandis que les quatres derniers vont servir d’appareil de transport léger pour le compte du Centre d’Essais en Vol. Tous ces avions seront retirés du service dans le courant des années 1980, celui de l’EPNER fut remplacé en 1990 par un Casa C-212.

Le N-260 servit toutefois de base à la construction d’un autre type d’avion. La première des modifications du nouvel avion fut l’installation d’un système de pressurisation. Le fuselage fut également modifié, tout comme le cockpit. L’avion, baptisé N-262 Frégate, conservait néanmoins le train d’atterrissage, le mode de propulsion et l’aile haute médiane du N-260. Les turbopropulseurs Bastan IV furent remplacés par des Bastan VI de 1065ch. Le N-262 effectua son premier vol le 24 décembre 1962. D’emblée il enchanta les officiels de l’Armée de l’Air et de l’Aéronautique Navale présents.

Capable de transporter 28 passagers sur une distance de 1300 km à la vitesse de 380 km/h, la Frégate était un avion sur-mesure pour la France. L’Armée de l’Air commanda 24 exemplaires de la version N-262D tandis que l’Aéronautique Navale prit livraison de 15 N-262A.

Les avions de l’Armée de l’Air servirent aux liaisons, à la formation des Officiers Systèmes d’Armes (OSA), et au soutien intrathéatre. Les appareils de l’Aéronautique Navale, eux, ont efféctué des missions de liaisons d’état-major depuis la BAN de Dugny sur la zône militaire de l’aéroport du Bourget ; mais aussi des missions d’entrainement à la patrouille maritime, de lutte anti-pollution, et de patrouille côtière. Ce sont ces trois missions qu’éxécutent encore les douze derniers N-262 en service actuellement au sein de la Flotille 28F.

A l’exportation seul deux pays acquirent des N-262 militaires: le Gabon et le Togo. La Force Aérienne Gabonaise a remplacé ses deux Frégate en 1996 par un Casa CN-235 tandis que l’Armée de l’Air du Togo utilise toujours son N-262 pour des missions de transport de fret léger.

Le total des Frégates construites s’élève à 111 exemplaires. La plus part de ces avions, tant civils que militaires, ne volent plus.Certains avions civils ont été remotorisés aux USA par des P&W PT6A-45. Les N-262 est le dernier avion de transport militaire 100% français.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Nord N.262C
Envergure : 22.60 m
Longueur : 19.28 m
Hauteur : 0.00 m
Motorisation : 2 moteurs Turbomeca Bastan VII
Puissance totale : 2 x 1145 ch.
Armement : -
Charge utile : 26 passagers
Poids en charge : 10800 kg
Vitesse max. : 418 km/h
Plafond pratique : 0 m
Distance max. : 1450 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Nord N.262 Fregate

Profil Couleur

Profil couleur du Nord N.262 Fregate

Vidéo

Arrivée du N.262 à Musée du Bourget

A voir également

0
Au début des années 1980, l'Espagne cherche un complément au C-212 Aviocar. Son constructeur national CASA s'entend avec l'indonésien IPTN pour produire la version...

0
La plupart des forces aériennes et aéronavales dans le monde utilisent des avions de liaison et de communication. Ces appareils, souvent monomoteurs légers sont...

0
Durant la Seconde Guerre Mondiale l'isolement géographique des Etats-Unis obligea le pays à se doter d'une flotte importante d'avions de transport afin de soutenir...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.