Sikorsky H-34 Choctaw

Sikorsky H-34 Choctaw


Fiche descriptive

Appareil : Sikorsky H-34 Choctaw
Constructeur : Sikorsky Aircraft
Désignation : H-34
Nom / Surnom : Choctaw
Code allié / OTAN :
Variante : HSS-1 Seabat, S-58, HUS-1
Mise en service : 1955
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère d'assaut et de transport, sauvetage, lutte anti sous marine, transport de hautes personnalités, gunship

Histoire

Sikorsky H-34 Choctaw :
L'hélicoptère de tous les fronts

En juin 1952, le Department of Navy (ministère américain de la marine) fit savoir qu’il recherchait un nouvel hélicoptère embarqué avec des capacités réelles de lutte anti-sous-marine destiné au remplacement de ses derniers Grumman TBM Avenger, des appareils désormais dépassés, et totalement inaptes à la chasse des submersibles soviétiques. Washington sélectionna rapidement le projet de Sikorsky, un appareil aux formes assez novatrices même si elles étaient clairement inspirées des appareils alors construit par l’industriel.

Deux prototypes du Sikorsky S-58, sa désignation dans la nomenclature du constructeur, furent commandés par l’US Navy. Cet hélicoptère se présentait comme un appareil monomoteur disposant d’un fuselage large et haut entièrement construit en métal. Le cockpit biplace côte à côte était situé au-dessus de la cabine, tandis que le volumineux propulseur Wright R-1820 à neuf cylindres d’une puissance de 1 525 chevaux prenait place dans le nez et sous le rotor principal. Celui ci se constituait de quatre pales. Le rotor anticouple était situé au bout d’une queue relevé à l’arrière. Le S-58 disposait d’un robuste train d’atterrissage tricycle fixe. L’appareil réalisa son premier vol le 8 mars 1954.

Immédiatement le S-58 fut commandé par l’US Navy sous la désignation de HSS-1 Seabat. Dans la doctrine d’emploi de la marine américaine les HSS-1 étaient censés opérer comme jadis les Avenger, à savoir en binôme type « chasseur-tueur ». Le premier emportant un système de repérage et de détection tournant principalement autour du sonar à immersion AN/ASQ-4 et le second emportant les deux torpilles autoguidées nécessaires à la mission.

Les premier HSS-1 entrèrent en service au sein du Squadron HS-3 Trident en août 1955. A cette époque le Seabat était très clairement le meilleur hélicoptère anti-sous-marin au monde.

A la même époque l’US Marines Corps s’intéressa de près à l’appareil et passa commande à Sikorsky d’une version de transport de troupe sous la désignation de HUS-1 Seahorse. Les premiers exemplaires de cette version entrèrent en service en février 1957. Le HUS-1 impressionna tant les Marines qu’il attira l’attention de l’US Army et de l’US Air Force qui l’acquirent sous les désignation de CH-34A et UH-34B Choctaw. Bien que théoriquement destiné uniquement au soutien logistique les CH-34A de l’US Army ne tardèrent pas à ouvrir leurs portes coulissantes aux fantassins américains.

L’US Coast Guard utilisa également des HSS-1 comme appareils de sauvetage en mer à longue distance sous la désignation de HUS-1G Seabat. Ces derniers furent les premiers hélicoptères des gardes côtes américains à être capable d’intervenir à plus de cent miles de la côte, d’y rester quinze minutes, et de revenir. C’est la raison pour laquelle le HUS-1G devint rapidement le cheval de trait de l’USCG.

Deux autres versions assez particulières furent conçues, les HSS-1Z et les HUS-1L. Alors que les premiers appartenaient au Squadron HMX-1 du corps des Marines et étaient directement destinés au transport présidentiel, les seconds quand à eux volaient sous les couleurs de la Navy pour des missions de soutien opérationnel en zone arctique.

En septembre 1962, lorsque le réalignement se fit entre le Department of Navy et le Department of Defense (ministère américain de la défense) les HSS-1 et HSS-2 devinrent des SH-34G et SH-34J, les HUS-1 et HUS-1A des UH-34D et E, les HUS-1G des HH-34F, les HSS-1Z des VH-34D, et les HUS-1L des LH-34D. Les noms de baptême, eux, ne changèrent pas.

A l’exception des appareils portant les couleurs de l’US Coast Guard, on vit au Vietnam des H-34 de toutes les armes américaines.

Mais c’est véritablement le 2 avril 1962 que cet appareil entra dans l’Histoire. En effet il fut ce jour là le premier hélicoptère à déposer des troupes américaines sous le feu ennemi… au Vietnam.

Un autre événement historique, marqua la carrière américaine du H-34. En effet en novembre 1963 le VH-34D était le principal hélicoptère du Squadron HMX-1, et de ce fait c’est une des machines de cette unité qui fut utilisée pour transporter la dépouille du Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy, assassiné le 22 novembre à Dallas. Les VH-34D furent également utilisés pour transporter la famille du défunt. Les VH-34D furent les premiers hélicoptères à officiellement porter l’indicatif radio de Marine One.

Véritable succès auprès des militaires américains le H-34 en fut également un à l’export puisqu’il fut utilisé par pas moins de vingt pays dont la Belgique, le Canada, le Japon, ou encore le Nicaragua. Mais c’est certainement sous les cocardes françaises, qu’elles soient de l’Armée de l’Air, de l’ALAT, ou de la Marine Nationale que les H-34 marquèrent durablement l’histoire aéronautique et militaire.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Sikorsky HUS-1
Envergure : 17.07 m (Diamètre du rotor principal)
Longueur : 14.25 m
Hauteur : 4.85 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Wright R-1820-84
Puissance totale : 1 x 1525 ch.
Armement : Possibilité d’emporter une mitrailleuse de 7.62mm en sabord
Charge utile : 16 soldats équipés ou 1900 kg sous élingue.
Poids en charge : 6350 kg
Vitesse max. : 198 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 2900 m
Distance max. : 300 Km à charge maximale
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Sikorsky H-34 Choctaw

Profil Couleur

Profil couleur du Sikorsky H-34 Choctaw

Vidéo

Sikorsky H-34 à l'atterrissage

A voir également

0
Le projet Mi-4 fut lancé en 1951 et avait pour objectif la création d’un hélicoptère conventionnel avec quatre fois la capacité du Mil Mi-1....

0
Les origines de l'EC-135 remontent au Bö-108, un appareil lui même dérivé du Bö-105, best-seller absolu de MBB vendu à plus de vingt pays dans...

0
A partir de 1958, l'US Army rechercha un hélicoptère de transport lourd susceptible de venir remplacer les CH-37 Mojave de transport sous élingue et d'assaut....
1 2 Suiv.
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.