Vought SB2U Vindicator

Vought SB2U Vindicator


Fiche descriptive

Appareil : Vought SB2U Vindicator
Constructeur : Chance Vought Aircraft Division
Désignation : SB2U
Nom / Surnom : Vindicator
Code allié / OTAN :
Variante : Chesapeake
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Reconnaissance armée et bombardement

Histoire

Vought SB2U Vindicator :
un avion de transition pour la Navy

Le SB2U fut parmi les premiers avions de reconnaissance armée et de bombardement, entièrement métallique, à équiper les porte-avions de l’U.S. Navy. Il représenta un progrès sensible dans l’aviation embarquée, en introduisant sur les porte-avions le monoplan cantilever à ailes repliables, comme d’autres appareils de cette époque, à l’instar du TBD Devastator. Le prototype XSB2U-1 effectua son vol initial en janvier 1936, et les premiers SB2U-1 de série à moteur R-1535-96 de 825 ch. entrèrent en service en décembre 1937.

De construction entièrement métallique avec des ailes basses repliables et un train escamotable, le SB2U comportait nombre d’avancées récentes en aéronautique. Toutefois, le rythme des progrès était tel qu’il fut dépassé avant d’être engagé en combat. De plus son défaut principal était son extrême lenteur, accentué par la médiocre efficacité de ses ailerons qui affectait la précision de son piqué.

Produit seulement à 57 exemplaires, le SB2U-1 fut suivit de 58 SB2U-2, dotés d’équipements nouveaux. Ensuite des SB2U-3 furent produits avec un moteur modifié, de réservoirs plus importants et de mitrailleuses de 12.7 mm. Une augmentation de poids, sans rapport avec l’accroissement de puissance sur les SB2U-3 et leur équivalent d’exportation V-156 construits en parallèle, ne fit qu’aggraver les défauts des précédentes versions. Il décollait et grimpait péniblement et sa maniabilité était toute relative.

Le SB2U-3, dont 57 furent produits pour les Marines, fut le seul baptisé Vindicator, et connut quelques combats dans le Pacifique. La version d’exportation, désignée V-156-F, fut commandée à 39 exemplaires par l’Aéronavale française et livrée à partir de juin 1940. Les 50 V-156-B1 livrés à la Royal Navy furent appelés Chesapeake, mais furent considérés comme inaptes au combat. La carrière du SB2U prit fin en 1942.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Vought SB2U-3 Vindicator
Envergure : 12.80 m
Longueur : 10.36 m
Hauteur : 3.10 m
Motorisation : 1 moteur Pratt & Whitney R-1535-02 Twin Wasp Junior
Puissance totale : 1 x 825 ch.
Armement : 2 mitrailleuses 12.7 mm
450kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 4272 kg
Vitesse max. : 390 km/h
Plafond pratique : 7200 m
Distance max. : 1800 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Vought SB2U Vindicator

Profil Couleur

Profil couleur du Vought SB2U Vindicator

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Tachikawa Ki.36 répondait à une commande de l'Armée Impériale pour l'obtention d'un appareil d'attaque et de soutien-coopération avec les troupes au sol. C'était...

0
Jusqu'au début des années 30, le Japon possédait une force aérienne qui datait généralement du premier conflit mondial, à l'effectif réduit et de qualité...

0
Le Beaufort fut l’un un des principaux bombardiers torpilleurs du Coastal Command du début de la Seconde Guerre mondiale. Le Bristol Beaufort, en tan...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.