Même s’il était moins célèbre que son oncle Artem Mikoyan, qui avec Mikhail Gurevich créa le bureau d’étude Mikoyan-Gurevitch, Ivan Mikoyan était un personnage important de l’histoire aéronautique soviétique puis russe. Sous l’égide de son oncle il avait rejoint l’industrie aéronautique soviétique et participa au développement de l’avion de chasse MiG-21 avant de prendre la tête des équipes qui allaient développer par la suite trois des plus légendaires avions du constructeur. Ivan Mikoyan s’est éteint ce jeudi 24 novembre 2016 à l’âge de 89 ans. Retour sur la carrière d’un homme qui marqua l’aéronautique militaire des cinquante dernières années.

Ivan Mikoyan.
Ivan Mikoyan.

Car s’il n’approcha que de très loin le développement du MiG-19, il travailla ardemment sur le chantier du MiG-21. Cependant il dut attendre 1965 pour être chargé seul du développement d’un nouvel avion de combat apte à damer le pion aux meilleurs chasseurs américains et européens de l’époque. Le cahier des charges émis par Moscou était si précis qu’Ivan Mikoyan et ses équipes n’avaient qu’une marge de manœuvres très réduite. Et le résultat fut si stupéfiant qu’il allait donner des cauchemars aux états-majors de l’OTAN jusqu’au début des années 1980 : le MiG-23.

Dès lors à Moscou le nom d’Ivan Mikoyan était sur toutes les lèvres. C’est d’ailleurs à lui directement qu’on demanda de transformer son chef d’œuvre pour en faire un avion d’attaque au sol et d’appui aérien rapproché… pas forcément des plus réussis : le MiG-27.

Par la suite Ivan Mikoyan connut un passage à vide avant de revenir au début des années 1970 sur le devant de la scène, présentant aux instances soviétiques un avion résolument novateur dans son architecture, au point même que certains imaginèrent qu’il eut un coup de main des espions du KGB tant son futur avion ressemblait à ce qui se faisait alors aux États-Unis. Mais son avion allait devenir l’un des chasseurs les plus vendus des années 1980 et 1990, toujours produit de nos jours : le MiG-29. Excusez du peu.

Avec la chute du communisme vint pour Ivan Mikoyan l’heure d’une retraite bien méritée. Celui qui avait dirigé le célèbre et pourtant si mystérieux centre d’essais de Zhukovsky était récipiendaire de deux des plus hautes distinctions soviétiques : l’Ordre de Lénine et l’Ordre de la Révolution d’Octobre. Il doit être inhumé dans un cimetière moscovite.

De par ses réalisations Ivan Mikoyan marqua durablement l’histoire aéronautique, il mérite largement de figurer au panthéon des concepteurs d’aéronefs.

Photos © Wikimédia.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Ivan Mikoyan cet ingénieur qui à fait construire le fameux MIG29!!!! un aéronef formidable qui est toujours à la
    mode en 2016 ,piloté par des as de la chasse Russe, avec la position cobra!!!! c’est une évidence, avec un décollage à la verticale!!!! et en passage à très basse altitude en fait un super avion de chasse!!!!

    je présente mes sincères condoléances à toute sa famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom