Bon je vais immédiatement couper l’herbe sous le pied des grincheux et des trolls : je ne suis absolument pas neutre sur cet article étant un super fan du bonhomme. L’illustrateur Jean Barbaud vient de sortir dans toutes les bonnes librairies (et les mauvaises aussi sûrement) son dernier bouquin intitulé Drôles de Zings. Loin de moi l’idée de l’enrichir, ni même son banquier, juste de vous informer de la sortie de ce bouquin qui devrait trouver place au pied du sapin de bon nombre d’aérophiles.

Si comme moi vous avez lu et acheté (télécharger les bouquins c’est moches et malhonnête !!!) ses opus précédents tels Pompiers en Zings, Les Dents de la guerre, et bien sûr Gueules de Zings je suis quasi sûr que vous n’avez pas pu raté la sortie de ce beau livre.

Pour ceux qui ne le connaitraient pas, soyons fous ça pourrait arriver une petite présentation du gars s’impose : illustrateur et dessinateur de génie Barbaud est le type qui œuvre depuis des années au sein de la rédaction du Fana de l’Aviation. Doté d’un sens de l’humour décapant et adepte de blagues (aéronautiques) potaches il sait croquer avec finesse et délectation tout ce qui vole ou a un jour voler depuis Clément Ader. Certains iront vous dire qu’il caricature les avions et hélicos, ils n’auront pas totalement tort, mais ne feront qu’approcher la vérité. À mon sens il les sublime !!!

Alors le travail qu’il a fait pour ce Drôles de Zings semble une fois de plus à hurler de rire. De la Seconde Guerre mondiale à nos jours une centaine de zings y passent : du Sukhoi Su-2 au Lockheed-Martin F-35 chacun va en prendre pour son grade, mais toujours avec humour et respect. Il n’y a jamais de méchanceté dans ses dessins. Et toujours beaucoup de pédagogie. Car Jean Barbaud est aussi un vulgarisateur de connaissance aéronautique.

Pour les plus anciens d’entre nous il est aussi le papa graphique de Maestro, Pierre, Pierrette, le Gros, le Teigneux, et le Nabot, les personnages principaux de la saga Il était une fois.
La série qui nous a fait aimé la Toccata de Bach.

Donc voilà si vraiment vous aimez les machines volantes, les beaux dessins, et l’humour potache, vous adorerez ce bouquin. Papa Noël si tu lis cet article, tu sais ce qu’il te reste à m’apporter le mois prochain.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Il faut voir « Il était une fois l’espace… » . Cette excellente série vit les début de Jean Barbaud au character design et de Manchu aux vaisseaux spatiaux. Que les forces de Cassiopée avaient de la gueule. Quand à la série, on voit des scénarios de cette qualité qu’une fois par décennie. Ça remonte à loin mais je me.souviens du réalisme piquant de cette Terre en peine autodestruction. Tous les soir et les samedi, je suivais religieusement les épisodes courts puis la redif de l’épisode complet… c’était il y a trente ans et l’auteur avait disparu de mon radar…
    Alors bravo …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom