Comment livrer des doses de vaccins aux villages les plus reculés quand vous avez un état qui représente plus de trois fois la France métropolitaine ? La réponse a été trouvée par le 211th Aviation Regiment de la garde nationale d’Alaska en ayant recours à des hélicoptères de transport Boeing Vertol CH-47F Chinook. Ces machines sillonnent actuellement l’immensité du territoire alaskéen pour permettre d’endiguer la propagation du Covid-19. Et l’hiver dans cette partie des États-Unis n’est pas une mince affaire.

En Alaska deux tiers de la population vit en zone urbaine, c’est à dire autour de trois grandes villes : la capitale Juneau et Fairbanks d’environ 32000 habitants chacune et la «mégapole» d’Anchorage avec ses 301000 habitants. Ensuite on compte huit villes entre 5000 et 9000 habitants. Le reste de la population, 34% des Alaskéens vivent en zone rurale totalement isolés ou regroupés au sein de petites communautés de quelques dizaines ou centaines de personnes. Forcément quand survient un drame comme la pandémie de Covid-19 une telle géographie devient cauchemardesque.

Depuis maintenant plusieurs mois le 211th Aviation Regiment de la garde nationale de l’état met à disposition des autorités sanitaires deux de ses hélicoptères de transport CH-47F Chinook. Et le moins qu’on puisse dire c’est que leurs équipages accumulent les heures de vol. Pourtant les cargaisons sont généralement assez légères, inférieures à la tonne. Alors pourquoi de tels appareils plutôt que des Sikorsky UH-60L Blackhawk ?

Tout bonnement parce que le CH-47F Chinook dispose d’un rayon d’action permettant de remplir la mission en toutes sécurités, surtout quand la charge marchande est (relativement) légère. Et dans les hameaux et villages alaskéens les populations civiles ont désormais prises l’habitude de voir arriver ces hélicoptères militaires qui apportent les vaccinations afin de contrer le coronavirus. Le 211th Aviation Regiment transporte indifféremment des doses Moderna et/ou Pfizer. Pour chaque la garde nationale et l’autorité fédérale de santé des États-Unis ont su développer ensemble des ensembles de transport réfrigérés.

En cette période hivernale les deux Boeing Vertol CH-47F Chinook évoluent avec des skis fixées sur les roues du train quadricycle. Ainsi les hélicoptères peuvent aisément se poser sur la glace et sur la neige, même fraiche. Ce qui permet aux équipages d’improviser des DZ au plus près des villages et habitations isolées.
La guerre sanitaire contre le Covid-19 ne connait pas de répit, même dans les coins les plus reculés.

Photos © US Department of Defense.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Je suis jaloux , j’aurais aimé en voir un arriver pour ma 3ème dose sur le stade de ma commune, en plus je ne capte toujours pas la 5G, On nous aurait menti ? juste une blague pour essayer pour cette fin d’année d’en faire sourir quelques un . Par contre et plus sérieusement, quel engin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom