Voilà un commandant de bord pour qui la fin de l’année 2016 n’aura pas été de tous repos. Ce samedi 31 décembre 2016 au matin le pilote d’un Boeing 737-800 de la compagnie canadienne Sunwing Airlines a été surpris ivre alors qu’il se préparait au décollage. Le biréacteur devait réaliser un vol entre la ville olympique canadienne de Calgary et la célèbre station balnéaire mexicaine de Cancún. Ce sont les autres membres d’équipage qui ont avisé les autorités alors même que l’embarquement des passagers avait commencé.

On ignore les raisons exactes de l’ivresse de ce pilote de ligne. Toujours est-il que sa présence dans cet état soulève bien des questions. Comment a t-il pu rejoindre le cockpit de son avion alors qu’il semblait ne plus tenir sur ses jambes et empestait l’alcool ? Est-ce concevable qu’il ait pu traverser l’aéroport sans croiser le moindre personnel qui aurait pu alerter les services de police ?

L’avion où il a été retrouvé appartient à la société Sunwing Airlines, une des principales compagnies aériennes à bas coût canadienne. Spécialisée dans les courts et moyens-courriers elle est quasiment inconnue dans les cieux hexagonaux hormis quand elle opère à destination des Antilles française. Cette compagnie n’opère actuellement que sur des biréacteurs Boeing 737-800 qu’elle exploite principalement depuis les aéroports internationaux de Toronto et de Montréal.

Chacun pourra apprécier la transparence dont a fait preuve la compagnie sur ce triste fait divers. Bien entendu le vol a pu avoir lieu, sans l’indélicat pilote qui a lui été conduit dans les locaux de la police de Calgary. Selon les policiers sont taux d’alcoolémie était trois fois supérieur à la dose maximale autorisée pour prendre le volant. Juste pour la forme il avait la responsabilité de 99 passagers ce matin là, en plus de ses collègues membres d’équipage.
Pas sûr qu’il revole de si tôt.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Totalement irresponsable de sa part.

    Et si je peux me permettre une correction: « Selon les policiers SON taux d’alcoolémie… »

    Et bonne année !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom