On le sait la compagnie aérienne irlandaise à bas coût aime faire le buzz. Et sa dernière trouvaille dans le genre est la décision de ses dirigeants de faire confiance à Boeing et son 737 Max pourtant empêtrés tous deux dans un des pires scandales de l’histoire aéronautique. Pourtant on apprenait il y a quelques semaines que Ryanair entendait rebaptiser ces avions afin de ne pas effrayer ses passagers. Décidément chez Ryanair le passager, ou plutôt le consommateur, est souvent pris pour un imbécile.

On sait que depuis la récente découverte de graves fissures sur trois 737-800 de la compagnie les dirigeants de Ryanair ont décidé de retirer du service les plus anciens de ces avions. C’est une décision logique et pleine de bon sens, il faut le saluer. Dans le même temps le transporteur a décidé de trouver un remplaçant pour ces biréacteurs monocouloirs. Et là beaucoup se sont dit que Ryanair allait enfin passer à Airbus, comme sa filiale autrichienne Laudamotion le fait depuis longtemps. Mais non c’était mal connaitre la compagnie irlandaise qui demeure fidèle à Boeing.

Et de ce fait ce sont actuellement cent-trente-quatre 737 Max 8 qui sont bel et bien en commandes chez Boeing pour le compte de Ryanair. Pis le transporteur irlandais enfonce le clou en annonçant s’intéresser au déjà critiqué 737 Max 10durant le scandale. Après tout c’est son droit.

Sauf que visiblement au siège de Ryanair on a bien conscience du malaise entourant la lignée des Boeing 737 Max. Et pour y remédier les dirigeants envisagent très sincèrement de mentir à leurs passagers. Oui en ces périodes de transparence de la vie publique on a appris il y a quelques semaines que les 737 Max 8 de la compagnie irlandaise voleraient sous le nom de 737-8200. Une désignation totalement fantoche qui pourrait prêter à sourire si elle n’était pas purement une tromperie sur l’avion en lui-même. Un tel manque de confiance envers la clientèle est juste ahurissante et totalement insultantes pour celles et ceux qui payent leur billet d’avion.
Ryanair n’assumerait t-elle pas d’acheter des 737 Max et d’y faire voler ses passagers ? En tous cas ça y ressemble.

Alors bien sûr Ryanair ne fera pas voler de 737 Max tant que les interdictions de vol sur ce type d’avions de ligne n’auront pas été levées. Mais si dans quelques mois un(e) ou plusieur(e)s de nos lecteurs se retrouvaient à bord d’un 737-8200 de la compagnie : ne soyez pas dupes, ce sera un 737 Max 8.
C’est dommage mais ce genre de procédés n’est vraiment pas fait pour redorer le blason déjà écorné de cette compagnie à bas coûts.

Photo © Wikimédia Commons.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Ryanair a bien approché Airbus pour des A320 mais le constructeur européen n’a pas donné suite aux exigences de prix de la compagnie low-cost irlandaise..

  2. Beaucoup d’indignation pour peu de chose. Vous etes peut-etre trop jeune pour avoir connu l’epoque ou tant aux USA qu’en Grande Bretagne les compagnies aeriennes rebaptisaient regulierement leurs appareils, avec des appellations qui n’avaient rien a avoir avec la designation du constructeur. Avec les moyens de communication actuels, le voyageur a tout les moyens de se renseigner si il le souhaite – et de savoir sur quoi il va voler.

  3. 134 737-Max 8 + du Max 10 : tu m’étonnes, vue la réduction qu’ils ont dû négocier… !
    Actuellement le 737 est beaucoup moins cher que le 320… ça intéresse les financiers… mais si c’est pour ne pas voler… ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom