Petit à petit l’Ukraine se défausse de ses matériels d’origine soviétique et/ou russe au profit d’équipement originaire des États-Unis et de l’Union Européenne. Dernier écueil en date l’accord signé entre Paris et Kiev visant à la fourniture par Airbus Helicopters de 55 machines de trois types différents à destination de la garde nationale ukrainienne. Un contrat sur lequel les différentes partie, les deux états mais aussi l’hélicoptériste, sont demeurés cependant assez flous.

Tout au plus sait-on que les 55 hélicoptères seront à la fois des H125 Écureuil, des H145, et des H225 Super Puma. Des hélicoptères qui donc devraient apporter un véritable second souffle à la flotte de voilure tournantes de cette garde nationale ukrainienne récemment mise à rude épreuve. En effet ce sont ces appareils qui furent en première ligne face aux forces séparatistes pro-Moscou lors de la crise et de l’invasion russe de la Crimée. La garde nationale ukrainienne a d’ailleurs perdu plusieurs hélicoptères, abattus par des missiles sol-air ou des tirs d’artillerie ennemis.

Les hélicoptères vendus par la France devront donc remplacer des appareils parfois très usés à l’image des antédiluviens Mil Mi-2 et presque aussi vieux Mi-8 usés jusqu’à la corde. Ils sont en service depuis l’ère soviétique. Ces deux types de machines sont véritablement actuellement les chevilles ouvrière de cette force paramilitaire.

Ce contrat permet aussi au passage de démontrer l’excellente position d’Airbus Helicopters sur un marché ultra concurrentiel. L’hélicoptériste européen est en effet un des rares (voire le seul ?) capable de proposer un éventail aussi large de machines allant du léger monoturbine polyvalent comme le H125 au lourd biturbine de transport et de recherches-sauvetages en mer comme le H225.
L’Ukraine ne s’y est d’ailleurs pas trompée, ce sont trois best-sellers qu’elle a commandé. Les premières livraisons sont attendues pour la fin de cette année.

Photo © Airbus Helicopters.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom