La force aérienne afghane n’en finit plus de poursuivre sa modernisation après les décennies de disette des ères pro-soviétiques puis talibanes. Pour preuve elle vient de prendre livraison fin avril 2018 de deux avions d’attaque au sol et d’appui aérien rapproché Embraer A-29 Super Tucano. Néanmoins ces monomoteurs à turbopropulseur sont actuellement déployés dans l’état américain de Géorgie afin d’assurer des missions d’entraînement avancé. C’est sur le site de Moody AFB que ces avions afghans volent actuellement.

Pour mémoire l’Afghanistan est le principal client à l’export de l’Embraer A-29 Super Tucano, devant des pays comme la Colombie et l’Équateur. Et ce même si ses avions ont été financés par un budget américain pas toujours très transparent. L’important est là, l’Afghanistan dispose désormais d’un avion de combat performant et bien armé. Il est d’ailleurs à signaler que dans le pays ces avions volent en patrouille de combat depuis un peu plus de deux ans.

Pour autant les deux avions reçus la semaine dernière ne devraient pas arriver en Afghanistan avant plusieurs mois, et pour cause. Ils servent en effet actuellement d’avion d’entraînement avancé et de transformation aux jeunes pilotes afghans formés aux États-Unis au sein d’un cursus commun avec les élèves de l’US Air Force. Après une première formation de base sur Cirrus T-53A ils apprennent leur nouveau métier grâce aux Beechcraft T-6A. Et enfin le grand bain sur Embraer A-29.
Ces avions étant destinés à voler un jour en missions opérationnelles de combat ils ont été livrés à Moody AFB configuré de manière totalement normale avec points d’emport et armement interne. Ils servent d’ailleurs à la formation au tir des futurs pilotes afghans.

Une fois leur cursus terminé les jeunes pilotes afghans rejoignent leur pays afin de mener des opérations contre les groupes terroristes affiliés à Al-Qaïda et Daech. Dans le même temps les A-29 Super Tucano permettent aux instructeurs afghans de maintenir au maximum leurs capacités opérationnelles, pour le jour où eux-aussi reprendront le chemin des opérations tactiques.

Photo © US Department of Defense.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom