Le feuilleton du chasseur léger indien n’en finit pas. Ce lundi 30 avril 2018 l’état-major de l’Indian Air Force a officiellement annoncé que le HAL Tejas serait très prochainement habilité à remplir des missions de défense aérienne et d’interception après plusieurs essais réussis en conditions réelles. Le squadron 45, seule unité actuellement dotée de cet avion recevra ses missiles air-air Derby au cours du mois de mai.

En fait dans le courant des mois de mars et avril un HAL Tejas a réalisé plusieurs vols d’essais dont l’un en se soldant par le tir réussi d’un missile air-air Derby sur une cible aérienne. Cette dernière a été totalement détruite. Le missile a été lancé en condition dites BVR (pour Beyond Visual Range) c’est à dire hors de portée visuelle.
Ceci a permis de donner une capacité supplémentaire à ce chasseur léger de nouvelle génération, lui permettant ainsi de gagner en image. Cette dernière n’est pas des plus resplendissantes dans le pays.

En fait depuis son entrée en service il y a un peu plus de trois ans le Tejas est beaucoup plus un chasseur de salon ou d’exercices que réellement d’engagements opérationnels. L’état-major de l’Indian Air Force hésitait encore récemment à lui confier des missions de défense aérienne, n’étant adapté qu’à l’emploi de missiles FOX-2 types R-73 de facture russe. De très bonnes munitions au passage mais plutôt réservées à l’autodéfense qu’à la défense aérienne.

Alors oui le missile air-air Derby, de facture israélienne, permet désormais aux Tejas indiens de pouvoir assurer de véritables missions de défense aérienne. Ce missile FOX 1 est souvent considéré comme supérieur à l’AIM-120 AMRAAM américain ou au R-27 russe, pourtant deux des références du domaine. Doté d’une portée d’environ 50 kilomètres il file à environ Mach 4.
Pour autant il ne s’agit là que d’une étape dans la réelle capacité air-air de l’avion indien. La prochaine devrait intervenir dans les douze à dix-huit mois qui viennent avec l’acceptation (espérée) du missile Astra, lui aussi FOX 1, mais de conception locale. Actuellement cette munition n’est utilisée que par les Sukhoi Su-30MKI. Une manière de sortir le Tejas de la zone de turbulences dans laquelle il se trouve depuis plusieurs années.

Mais cette volonté de réorienter clairement l’avion de facture indigène dans les missions air-air peut être considéré comme un constat d’échec. À l’origine cet avion devait être multirôle.

Photo © British Broadcast Corporation.

Publicité

8 COMMENTAIRES

    • C’est sur, il est laid et ce n’est pas la rolls des chasseurs mais néanmoins c’est le premier chasseur de fabrication nationale depuis le HF-24 MARUT des années 60 même si plusieurs parties sont étrangères: commandes de vol électrique et turboréacteur américain, radar israélien. Cela permet a l’industrie aéronautique de ce pays de progresser. L’Inde se développe, indubitablement avec ses 1,3 md habitants elle va devenir une grande puissance. Elle est juste très en retard par rapport a son voisin chinois.

      • « Laid » ? Je le trouve plutôt sobre et élégants, indépendamment de sa valeur militaire. Après les gouts et les couleurs…

  1. Intéressant article, cependant je doute en mon for intérieur que le Tejas soit réellement taillé pour la défense aérienne d’un pays comme l’Inde, quand ce même pays aligne des SU30 autrement plus éprouvés, endurants, et capables, des 2000 en cours de rénovation qui jouent dans la même cour, et ne parlons pas des Rafale qui vont arriver.

    En complément des autres pourquoi pas, les Tejas ont été créés pour remplacer les Mig-21 après tout, mais je reste sceptique sur l’utilité réelle de l’appareil ainsi que ses capacités, car même s’il est récent, il reste d’une conception plutôt classique, peu innovante, et n’apporte rien par rapport aux autres appareils sus-cités. Mais bon, c’est leur vision politique de l’armée de l’air, de tout sectoriser avec de multiples appareils spécifiques quitte à être redondants, à l’heure où les autres forces aériennes cherchent à aligner moins d’appareils plus polyvalents.

    Par contre corrigez-moi si je me trompe, mais d’après mes recherches le Derby me semble être un Fox3 (guidage actif fire & forget). Un missile Fox1 (guidage semi-actif) ne pourrait être considéré supérieur à des Fox3 tels l’AMRAAM et le R27A / EA.

  2. Certes sans aller jusqu’à concurrencé des appareils comme le SU30 ou le rafale, le tejas a une très faible charge alaire et un rapport poussé/poids excellant pour un petit monomoteur. Si les commande de vol sont correcte et les pilotes bien formé, il peut être terrible en combat aérien rapproche. De plus , le but est de les employé en masse sous l’escort de SU30 ou de rafale, un peut a l’image du couple F16/F15 dans l’USAF.

    PS: Je confirme le derby, l’AIM-120 AMRAAM et ASTRA sont des Fox3, le R27 est bien un Fox 1 et existe aussi en fox 2. il y a une liste https://www.avionslegendaires.net/dossier/armement-air-air-les-missiles/liste-des-missiles-fox-3/

    • C’est bien comme cela que je l’entendais en effet puisqu’il remplace le léger et manœuvrant Mig21, mais justement… associer ce petit chasseur à des appareils plus lourds et plus coûteux (mais aussi plus capables), à la façon du tandem F15/16 comme vous le soulignez à juste titre, montre s’il en est le train de retard qu’à l’Indian Air Force dans sa dotation ET sa doctrine.
      Et je trouve cela dommage pour eux (et pour nos industriels) de s’encombrer d’un programme de chasseur léger « pur » supplémentaire alors qu’en investissant dans plus de Rafale et de SU30 qui sont autrement plus polyvalents, l’IAF tenait là à mon sens son tandem gagnant pour plusieurs décennies à venir et pouvait rationaliser ses coûts / flottes.
      Mais les considérations de nombre (la quantité est une qualité, et le Tejas est notoirement moins coûteux que SU30 et Rafale) et d’ordre politique (un appareil de conception locale c’est toujours bon pour l’économie) font de la présence de ce nouveau chasseur un passage presque obligé.

      PS : le R27 existe en Fox1, 2 ET 3 😉 c’est le missile le plus prolifique de l ‘arsenal ex-soviétique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom