La preuve que parfois le hasard fait vraiment bien les choses. Ce vendredi 8 juin 2018 l’équipage d’un cotre de l’US Coast Guard assisté de celui d’un avion de surveillance maritime HC-144 Ocean Sentry ont intercepté une cargaison de près de six tonnes et demi de cocaïne dans les eaux de l’Atlantique nord. Le skipper du voilier contrebandier a été interpellé et présenté à la justice de Floride. Le tout sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré.

Tout remonte au jeudi 7 juin 2018 au soir lorsque l’équipage du cotre USCGC Campbell en patrouille au large du sud de la Floride remarque un voilier battant pavillon des États-Unis et semblant suivre une route indécise. Le commandant décide donc d’envoyer aux abords une équipe à la fois pour contrôler le bateau en question mais également, le cas échéant, pour lui porter assistance. Or aussitôt que le skipper repère l’embarcation légère des coasties il semble paniquer et tenter de prendre la fuite vers la haute mer, c’est à dire les eaux internationale hors de portée des forces américaines. Immédiatement à bord du cotre c’est l’alerte.

L’hélicoptère du bord, un Eurocopter MH-65C Dolphin, ne peut malheureusement pas être envoyé en renfort de l’équipage de l’embarcation légère car la visibilité est beaucoup trop réduite et la météo se dégrade rapidement. L’équipage américain comprend qu’il ne s’agit plus d’une mission d’inspection ou de sauvetage mais bel et bien d’interception.
Le semi-rigide doit d’ailleurs stopper la chasse car les vagues deviennent bien trop menaçantes, et il rejoint l’USCGC Campbell.

Dans le même temps un avion de surveillance maritime Airbus Defense & Space HC-144A Ocean Sentry, en provenance de Cape Cod est averti et tente lui-aussi de prendre en chasse le voilier qui a pris une certaine avance. Lui peut voler même par mauvaise mer.

Finalement l’action conjointe de l’avion et du navire de l’US Coast Guard permettra en tout début de matinée l’interception du voilier. Et là les personnels du bord découvrent une bien surprenante cargaison composée de centaines de petits ballots emmaillotés de films plastique : de la cocaïne particulièrement pure. Le skipper, originaire de Caroline du sud, l’avait certainement embarqué dans l’arc caribéen.
La drogue est alors saisie, le marin narcotrafiquant arrêté, et le voilier pris en remorque.

C’est à Port Everglades non loin de Fort Lauderdale dans le sud de la Floride que l’aventure s’est terminée. Des agents fédéraux de la DEA (l’agence américaine antidrogue) ont assisté les coasties dans le comptage de la cocaïne : 6350 kilos ont été saisi. C’est déjà ça de moins qui tuera aux États-Unis.
L’USCGC Campbell a pu reprendre sa patrouille avant ensuite de regagner son port-base de Kittery dans le Maine.

Photo © US Coast Guard

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Et l’heureux navigateur vient de gagner un très long séjour en pension complète dans une prison américaine. Bravo aux gardes côtes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom