La fête n’aurait pas pu être complète sans les célèbres Alpha Jet E tricolore français. Ce lundi 16 juillet 2018 au-dessus de plusieurs centaines de milliers de Français les neufs avions de la Patrouille de France ont survolé les Champs-Élysées comme deux jours auparavant. Seulement ce jour point de couac mais une deuxième étoile et vingt-trois Bleus à célébrer : les champions du monde ! Et pour l’occasion les Athos ont su mettre le paquet.

Une figure en l’hommage des Champions du monde !

Ça a d’abord été un classique passage en ligne, fumigènes tricolores en action avec en dessous la foule en liesse et un autocar à impérial bleu. Sur ce dernier l’équipe de France de football sacrée championne du monde la veille lors d’un match dantesque contre la Croatie à Moscou. Les neuf Alpha Jet E repeignent le le ciel parisien des trois couleurs du drapeau national.
Sur la plateforme de leur autobus les joueurs français n’en ratent pas une miette, smartphone en main beaucoup immortalisent l’instant. Car la Patrouille de France est là pour eux. Et aussi un peu pour cette statuette en or…

On aurait pu croire que le clin d’œil était fini mais non les neuf avions ont alors engagés un virage pour revenir se présenter au-dessus de l’avenue parisienne et des Bleus. Mais cette fois seulement avec huit avions en deux boxes représentant chacun une étoile stylisée.
Deux étoiles comme celles qui vont désormais ornés tous les maillots nationaux du football français.

Pour les champions du monde et les milliers d’aficionados réunis sur les Champs-Élysées c’est donc une sorte de mini-meeting aérien que la Patrouille de France a donné. Mais aussi l’union entre deux formes d’excellence : celle du ballon rond et celle de la maîtrise des airs.
Les Bleus et la Patrouille de France ensembles, quelle belle image !

Photos © Armée de l’Air.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. miinnnnce … ils ne se sont pas fait Hara-kiri ces nuls la ! Ils croient vraiment qu’on va leurs pardonnés cette infamie !
    Bon second degré a part c’était magnifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom