C’est une zone de triste mémoire puisque c’est là qu’en octobre 2017 cinq soldats nigériens et quatre membres des forces spéciales américaines sont décédés dans une embuscade attribuée à la branche locale de Daech. Dans la nuit de ce jeudi 27 décembre à ce vendredi 28 décembre 2018 des membres de forces armées françaises et nigériennes ont mené un assaut contre des groupes armés terroristes. Ils étaient appuyés dans les airs par des hélicoptères du groupement tactique désert d’aéro-combat. Parmi eux on retrouvait notamment des Aérospatiale SA.342 Gazelle et surtout des Eurocopter EC665 Tigre.

Les forces françaises de l’opération Barkhane assistés des troupes terrestres nigériennes ont donc eu pour mission d’assurer une opération de neutralisation de terroristes djihadistes présents près du village de Tonga-Tonga à la frontière entre le Mali et le Niger. Dans les airs les hélicoptères français apportent un appui-feu non négligeable. Les Gazelle sont principalement utilisées pour la neutralisation rapprochée au moyen d’un tireur de précision embarqué en place arrière. Les Tigre eux sont plutôt dévolus à la destruction des véhicules et des installations au moyen de leur puissant arsenal allant du canon-mitrailleur de calibre 30mm au redoutable missile air-sol AGM-114 Hellfire. L’arme intermédiaire est la roquette en panier, particulièrement efficace.

Plus haut dans le ciel les militaires français pouvaient compter également sur la présence d’avions de combat français. Des Dassault Aviation Mirage 2000C et Mirage 2000D sont régulièrement déployés par l’Armée de l’Air dans le cadre de Barkhane. Les chasseurs à aile delta engagent régulièrement des armements de précision type A2SM et/ou GBU-12.
À l’heure où ces lignes sont écrites nous ignorons à quelle version appartiennent les avions engagés, nos sources (pourtant largement vérifiées et sûres) sont contradictoires à ce sujet.

Outre les forces au sol des combattants français, notamment des forces spéciales, ont été déposés par les hélicoptères de transport et de manœuvres. Eurocopter AS.532 Cougar et NHIndustries NH-90 Caïman sont en première ligne, sans oublier bien entendu l’increvable Aérospatiale SA.330 Puma ! Ce dernier, malgré son âge avancé, demeure le principal taxi volant des militaires français dans la bande sahélo-saharienne.

Sans aucune perte alliée annoncée cette opération a permis de tuer (pardon de neutraliser !!!) une quinzaine de combattants djihadistes. Plusieurs motos cross, un véhicule 4×4, ainsi que diverses armes et munitions ont aussi été récupéré et mis hors du contrôle des groupes terroristes armés. Autant de matériels qui ne serviront pas à rançonner les populations civiles de la BSS ou bien à préparer des actions terroristes en Europe.
Loin de la traditionnelle couverture médiatique les militaires de la Barkhane appuyés de leurs collègues africains des forces du G5 Sahel participent à cette stabilisation de la région en démantelant les différents groupes terroristes armés tous affiliés de près ou de loin à Daech ou AQMI.
Et dans cette guerre territoriale très vaste l’hélicoptère est un outil du quotidien !

Photo © ministère des armées.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. La Gazelle est vraiment un appareil increvable, qui palie son âge par une disponibilité très élevée… Sa rusticité aidant beaucoup.
    Concernant le Tigre, l’étendue du territoire à ratisser et la fragilité des cible à « traiter » lui impose l’emport de réservoirs supplémentaires, qui prennent la place des bombes et roquettes. Pour avoir vu les munitions de son canon, je peux assurer que c’est déjà bien suffisant pour traiter des Toyota et des motos.
    Je conclurai que les mirages 2000D sont déjà surdimensionnés pour les cibles attribuées mais leur vitesse et dynamique à été intelligemment recyclé pour les shows of force… Ils mériteront largement leur modernisation, même à minima avec -enfin- un pod canon.
    Les armées ne pourront pas se passer de cette armé puissante aux effets collatéraux réduits avant longtemps…

  2. bonjour à tous
    Petite question en passant…Est-ce que le Tigre porte toujours officiellement ce code EC-665 alors que tous les autres « produits » Airbus Helicopters sont passés au H (H-130,H145…)?Merci pour les éventuelles réponses.
    Je vous souhaite à tous un bon réveillon

    • Bonjour, actuellement non Airbus Helicopters le commercialise exclusivement sous le nom de Tiger sans désignation type H—. Mais comme ils ont été acheté par l’ALAT à l’époque d’Eurocopter nous avons pris le parti (assumé) de continuer à les appeler des Eurocopter EC665.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom