Il est l’avenir de la mission de transport utilitaire au sein de la Rikujō Jieitai, ou Japan Ground Self-Defense Force, c’est à dire l’aviation légère de l’armée japonaise. L’industriel nippon Subaru a fait voler ce mardi 25 décembre 2018 le prototype de son hélicoptère UH-X destinée à remplacer à l’horizon 2020-2022 les Fuji UH-1J Iroquois actuellement en dotation. Pour autant cette machine n’est pas exactement nouvelle puisqu’il s’agit d’une adaptation aux besoins japonais du Bell 412EPi américain. À terme ce sont 150 de ces machines qui doivent voler sous la célèbre cocarde rouge.

En fait que Subaru prépare l’hélicoptère qui va succéder à la version produite par Fuji du célèbre Bell UH-1H Iroquois américain est pleinement logique. En effet ce constructeur est la maison-mère de l’avionneur et hélicoptériste Fuji. Actuellement ce sont d’ailleurs encore 152 UH-1H/UH-1J qui sont en dotation dans les rangs de la Rikujō Jieitai.
En 2019 six exemplaires de présérie doivent entrés en service restreint, suivit pour l’exercice 2020-2023 de trente-quatre machines supplémentaires. Le Japon espère avoir sa pleine dotation à l’horizon 2030.

Le Subaru UH-X est donc développé conjointement avec l’industrie aéronautique nord-américain à partir du Bell 412EPi, un des hélicoptères les plus vendus au monde dans sa catégorie. Cette option a été privilégiée à celle proposée par Mitsubishi de fournir de nouveaux UH-60 Blackhawk. Ce dernier est jugé trop onéreux pour la mission de transport utilitaire, étant en réalité bien plus un appareil de transport et d’assaut.

Par rapport aux Bell 412EPi «classiques» le Subaru UH-X est adapté aux vols en conditions climatiques semi-tropicales, mais également aux missions d’évacuation sanitaire ou encore au transport sous élingue. Par contre de son modèle d’origine il conserve le cockpit tout-écran, la possibilité de vol sous JVN, ou encore la modularité de la cabine.

N’oublions pas que ce premier vol d’un Subaru UH-X intervient presque quarante ans après celui du prototype du Bell 412 en août 1979. Ce qui démontre aussi que celui qui est souvent présenté comme l’ultime évolution du Huey demeure un hélicoptère très actuel, et ce même si en Europe il commence à laisser la place à plus moderne que lui.

Photo © Subaru Corporation.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom