Pour la dernière photo du weekend de l’année 2018 je vous propose que nous nous intéressions à un avion qui va quitter définitivement le service actif au tout début de l’année prochaine. C’est en effet dans quelques jours, en janvier 2019, que le Grumman EA-6B Prowler fera ses adieux au devant de la scène après 48 ans de bons et loyaux services. Le cliché ici présenté date, il faut le souligner, de mars 2016 et présente quatre avions en formation. Actuellement seul l’US Marines Corps fait encore voler ce mythique avion de guerre électronique.

Au sein du corps des Marines le Grumman EA-6B Prowler aura donc survécu trois ans et demi à ses congénères de l’US Navy retirés eux du service en juin 2015. un laps de temps durant lequel ils se sont même payé le luxe d’aller botter les fesses des djihadistes de Daech.
Le squadron VMAQ-2 Death Jesters restera comme la dernière unité à les avoir mis en ligne.
Nous reviendrons bien évidemment sur ce très prochain retrait du service.

Photo © US Navy

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Un appareil discret, digne descendant de son illustre prédécesseur l’Intruder, qui aura rendu bien des services au cours des décennies, et mine de rien, qui aura vu disparaitre avant lui nombre de ses contemporains (A4, F4, A6, A7, F8, S3, EF111…).

    Un article sur ces 6 derniers Prowlers des Death Jesters en service, rentrés du Qatar en Novembre 2018 après leur tour contre Daesh, et leurs belles livrées de circonstance : https://theaviationist.com/2018/11/15/these-u-s-marine-corps-vmaq-2-ea-6b-jets-have-just-completed-the-prowlers-final-deployment-before-retirement/

  2. Merci Arnaud, de nous avoir encore gratifié d’un intéressant article et d’une splendide photographie (en prime) ! On regrettera le « Prowler ». Espérons que le « Growler » fera un digne descendant !

  3. Nous pourrons toujours le voir dans le film : Le vol de l’Intruder, sortie en 1991 et dont l’histoire se passe pendant le guerre du Vietnam en 1972 sous Nixon, juste avant l’opération Linebacker II.
    slt Sylvain PASSEMAR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom