C’est le premier gros contrat signé en 2019 par l’avionneur européen. Airbus et la société de location SMBC Aviation Capital sont tombés d’accord sur la vente de cinquante A320 Neo et de quinze A321 Neo. Des avions qui viendront enrichir le catalogue de cette entreprise japonaise qui met des avions à disposition de compagnies dans le monde entier, et particulièrement en Asie. Entre 2017 et 2018 ces entreprises de location ont représenté environ 30% des avions de ligne livrés par les géants Airbus et Boeing.

En fait ce contrat avait été peaufiné en 2018 et sa signature était annoncée et donc attendue. Néanmoins elle représente une véritable bouffée d’oxygène pour les équipes d’Airbus autant que pour les investisseurs. Déjà l’an dernier d’ailleurs SMBC Aviation Capital avait commandé six A320 Neo. Les cinquante supplémentaires ainsi que les quinze A321 Neo devraient lui être livrés à partir de 2021.
Cette vente va permettre à Airbus d’encaisser environ six milliards et demi d’euros.

Hormis ces Airbus A320 Neo et A321 Neo le catalogue de SMBC Aviation Capital propose également des A320-200 d’ancienne génération. Mais voulant sans doute ménager la chèvre et le chou ce loueur aligne également des Boeing 737-800 et 737 Max 8, c’est à dire les principaux concurrents américains des A320/A321.

Ce contrat permet de vérifier la très bonne santé de l’avionneur européen qui continue en 2019, année de salon du Bourget, à concurrencer férocement Boeing. La guerre commerciale avec le constructeur de Seattle n’a jamais été aussi forte qu’autour de ce marché des biréacteurs monocouloirs, les avions moyens-courriers les plus à la mode actuellement.
Pour mémoire l’A321 Neo est habilité à réaliser des vols commerciaux transatlantiques.

Illustration © Airbus

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom