L’information a été révélé cette semaine par les médias australiens. L’état-major de la Royal Australian Air Force a lancé une vaste programme de rajeunissement de sa flotte de douze Lockheed-Martin C-130J-30 Super Hercules. Néanmoins ces avions ne gagneront pas de nouvelles capacités logistiques mais plutôt de recueil du renseignement d’origine électronique et optronique. Il s’agira cependant d’un chantier à bas coût puisque le gros des équipements en question est déjà en dotation en Australie.

En fait le ministère australien de la défense a prévu d’utiliser les nacelles AN/AAQ-28(V)5 Litening AT développées par Northrop-Grumman et achetés en 2003 pour les besoins de la flotte de McDonnell-Douglas F/A-18A/B Hornet. Conçues à l’origine pour le ciblage ces nacelles seront couplées à un système électro-optique et infrarouge. Ainsi gréés les Lockheed-Martin C-130J-30 Super Hercules de la RAAF pourront non seulement assurer des missions de reconnaissance et de surveillances tous temps mais également de soutien aux forces spéciales.

Et dans ce cadre ils pourront réaliser grâce à ces équipements des missions d’infiltration voire d’exfiltration de commandos au-delà des lignes ennemis comme actuellement les Lockheed-Martin MC-130J Commando II de l’US Air Force. Cependant bien sûr ils ne seront pas aussi adaptés que ces derniers. L’idée des Australiens est également que leurs C-130J-30 puissent repérer de futurs terrains sommaires où atterrir.
ils pourraient également être utilisés comme poste de commandement aéroporté.

En temps de paix ces avions-cargos pourront remplir des missions de recherches et de sauvetages en haute mer autant qu’au plus près de l’immense littoral australien. Et surtout de jour comme de nuit, ce qu’actuellement les Alenia C-27J Spartan II utilisés pour ces missions ne peuvent pas faire. Ces derniers remplissent ces vols de service publique uniquement de jour, et par météo clémente.

Désormais le gouvernement australien attend le feu vert du congrès américain permettant la modification des nacelles Litening AT à l’emport sous voilure des Lockheed-Martin C-130J. Les douze avions devraient entrer en service entre cette année et 2021. Plus que jamais l’Australie se voit comme la super puissance régionale.

Photo © RAAF.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom