Une fois n’est pas coutume la photo de ce weekend présente un avion au sol et non en vol. Vous aurez toutes et tous forcément reconnu le Dassault Aviation Rafale, l’avion de combat standard de l’Armée de l’Air. Ce cliché a été pris au moment où son pilote allait monter à bord pour une mission de guerre dans le cadre de l’opération Chammal. En arrière plan on distingue la structure provisoire de son abri.

Un œil attentif aura remarqué le collimateur tête haute et surtout l’optronique secteur frontal. Et un œil très attentif verra l’armurier sur la photo ainsi que sa charge de combat.
Après tout le Rafale est un avion de combat omnirôle en opération extérieure.

Photo © Armée de l’Air.

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. On remarquera aussi que le pilote emporte un sac avec lui, et sur le sac est dessiné la silhouette géographique de l’Afghanistan ainsi qu’un rafale dessus en configuration air-sol (sûrement gbu). Cadeau de souvenir ?
    Dommage je n’arrive pas à voir ce qui est écrit dessus.

  2. « En arrière plan on distingue la structure provisoire de son abri », il est bien connu que dans l’Armée de l’Air, le provisoire devient trop souvent définitif.

  3. @James
    Je pensais que vous demandiez seulement la différence entre un Rafale B et C sur cette photo. En effet si c’est un M, difficile de faire la différence de face.
    Néanmoins il y a un détail qui différencie les deux. Le petit triangle qu’il y a sur les deux côtés « danger siège éjectable », il est de couleur rouge et blanche sur un C comme sur la photo et de couleur grise basse visibilité sur un M.

    • Il y a un manière de différencier le Rafale C du M, mais je ne sais pas si ce serait visible sur cette photo : le train avant du M étant plus haut, le Rafale M « pointe » légèrement vers le haut lorsqu’il est au sol, à l’inverse des Rafale B et C 😉
      Mais sur cette photo, le cadre étant assez serré sur le cockpit, difficile de voir la différence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom