L’anniversaire a été l’occasion d’une cérémonie au sein de Heyl Ha’Avir. Ce mardi 19 février 2019 l’aviation israélienne a célébré le quinzième anniversaire de l’entrée en service de ses premiers Lockheed-Martin F-16I Sufa. Ces avions de combat sont communément considérés comme les meilleurs machines du genre en service en Israël. Certains généraux n’hésitent d’ailleurs pas à comparer cet avion au légendaire Dassault Sembed, c’est dire !

C’est en effet le 19 février 2004 que les deux premiers F-16I Sufa furent acceptés au service. En fait Israël possédait déjà une poignée de machines de ce type depuis décembre 2003 mais qui demeurait réservée aux essais en vol. Depuis cette date il est devenu l’avion de combat le plus fréquemment employé par Heyl Ha’Avir dans ses raids aériens. Il faut dire qu’il s’agit d’un avion bien pensé, lourdement armé, et particulièrement polyvalent.
Les pilotes israéliens emploient leurs Sufa autant en mode air-air qu’air-sol.

Une petite centaine d’avions de ce type sert actuellement donc dans les rangs de l’aviation de l’état hébreu. Et l’une des spécialités de ces avions est actuellement la pénétration à basse et moyenne altitude. C’est ce type de missions que les pilotes israéliens mènent notamment contre les positions du régime syrien et/ou des groupes terroristes hébergés par ce pays.

Malgré l’existence dans les rangs israéliens d’avions plus puissants ou plus récents comme respectivement le Boeing F-15I Ra’am ou encore le Lockheed-Martin F-35I Adir ce monoréacteur demeure le principal avion de combat, en tous cas en nombre d’engagements aériens. Et pourtant l’avion furtif est largement mis en avant par la propagande d’état israélienne. Pour autant il vole globalement moins une fois encore que le F-16I.

Si bien qu’en Israël certaines voix s’élèvent depuis plusieurs mois afin de demander au ministère de la défense d’acheter auprès de Lockheed-Martin de nouveaux exemplaires de ce très efficace avion de combat. Une possibilité qui mettrait en danger d’autres achats d’avions, comme le F-35I mais pas uniquement. C’est là la rançon de la gloire du Sufa.

Un F-16I Sufa lourdement armé.

Beaucoup d’experts israéliens mais pas uniquement estiment que cet avion demeurera en service dans les rangs de Heyl Ha’Avir au moins jusqu’en 2035 voire 2040. Il devrait demeurer au top grâce aux nombreuses modifications apportées localement par IAI ou ses branches.

Photos © Heyl Ha’Avir

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. A noter que ces F-16 sont souvent équipés de réservoirs conformes. Dassault en avait conçu aussi pour équiper le Rafale mais ça n’a jamais été retenue par l’armée. A se demander pourquoi car ces réservoirs possèdent pas mal d’avantage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom