Décidément c’est une mauvaise période pour la compagnie aérienne indonésienne à bas coût, quelques semaines seulement après le crash mortel d’un de ses avions de ligne. Ce samedi 16 février 2019 un Boeing 737-800 appartenant à Lion Air a réalisé une sortie de piste sur le tarmac de l’aéroport indonésien de Supadio sur l’île de Bornéo. Fort heureusement plus de peur que de mal pour les 189 passagers et membres d’équipages lors de la glissade de leur biréacteur. La météo, exécrable au moment de l’atterrissage semble bien être la thèse privilégiée par les enquêteurs locaux.

C’est dans l’après-midi que l’avion se présentait aux abords de l’aéroport de Supadio après un vol sans histoire depuis celui de Djakarta, la capitale du pays. À bord du Boeing 737-800, immatriculé localement PK-LPS, se trouvaient 182 passagers et sept membres d’équipage.
La majorité des gens ayant acheté leurs billets d’avions étaient des touristes et vacanciers, l’aéroport de Supadio desservant un des territoires les plus touristiques d’Indonésie. De nombreux tours-opérateurs ont sélectionné cette région depuis des années.

Au moment d’approcher une pluie battante tombait sur l’aéroport et ses environs, pourtant rien ne semblait selon le contrôle aérien et le commandant de bord empêcher l’atterrissage du biréacteur. L’avion de ligne s’est alors présenté et quelques secondes seulement après que son train ait touché le sol l’avion est parti en glissade sur une plus de trois cents mètres.
Sans jamais perdre son sang froid l’équipage a alors tout fait pour amener l’avion sur les côtés de la piste, dans l’herbe. Là l’avion s’est violemment immobilisé.

Immédiatement les personnels navigants commerciaux ont engagé les procédures d’évacuation de l’avion. Les toboggans ont été activé et les passagers ont pu quitter l’avion sans encombre. Les service de secours et de lutte contre l’incendie sont arrivés très rapidement sur place et on immédiatement sécurisé le Boeing 737-800 et ses abords.
Le sol était détrempé par les pluies intenses.

On remarquera au parapluie présent que la pluie ne s’est pas arrêtée tout de suite.

Après décompte par la compagnie aérienne et les services de secours aucun blessé n’était à déplorer. Quelques grosses frayeurs par contre et certaines des cauchemars qui surviendront dans les nuits à venir pour ses passagers.

Photos © Agence France Presse.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom