C’est un avion au passé (récent) prestigieux. Le ministère japonais de la défense a décidé de mettre en vente le plus ancien de ses deux Boeing 747-400 pour un montant d’un peu plus de 25 millions d’euros. Affecté à l’origine au transport du premier ministre et de son cabinet l’avion a aussi assuré des missions au profit de l’empereur Akihito. Il s’agissait d’un avion militaire, puisque appartenant à la Japan Air Self-Defense Force.

L’avion en question est donc mis en vente à un prix de 28 millions de dollars US. Bien évidemment ses équipements les plus sensibles ont été déposés, ceux assurant les communications sensibles du premier ministre. D’ailleurs pour sa vente il est désormais immatriculé aux États-Unis en tant que N7474C et ne possède plus aucun marquage militaire nippon, donc plus de meatball.

À l’origine cet avion fut mis en service en septembre 1991 sous le code tactique 21-1101 pour le compte de la Japan Air Self-Defense Force. Son premier vol remonte au 9 octobre 1990. En fait l’avion était arrivé au Japon en décembre 1990, et livré chez Mitsubishi afin de recevoir ses équipements spécifiques autant que sa livrée étatique. Lorsque le premier ministre nippon se trouvait à bord l’avion prenait l’indicatif radio JAF1, pour Japanese Air Force One. Une manière pour les Japonais de rappeler le fameux Air Force One américain.
D’ailleurs les deux pays utilisaient le Jumbo Jet, même si les exemplaires de la JASF étaient plus modernes que ceux de l’US Air Force.

En fait à terme les deux Boeing 747-400 japonais seront retirés du service. La Japan Air Self-Defense Force ayant, comme pas mal de compagnies aériennes, pris l’option de remplacer ses Jumbo Jets par des biréacteurs de nouvelle génération. C’est le Boeing 777-300ER qui assurent désormais le gros des missions de prestige de l’archipel, que ce soit au profit du gouvernement autant que de la famille impériale lors de ses déplacements officiels.

Donc si vous avez envie de casser votre tirelire n’oubliez pas que c’est un avion très encombrant, et d’ancienne génération. Mais bon à un peu plus de 25 millions d’euros il n’est pas impossible que ce soit une affaire. Faut voir sur pièce après.

Photo © JASDF.

Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom