Pour la photo de ce weekend nous vous proposons une rencontre qui a eu lieu en mars de l’année dernière dans l’espace aérien japonais. Deux avions de combat, un Boeing F/A-18E Super Hornet et un McDonnell-Douglas F-15D Eagle participent ici à l’exercice Black Flag 2018. Il s’agit d’une série de manœuvres aériennes ayant pour cadre le combat aérien.

La photo permet surtout de voir les différences mais également les points de ressemblance entre ces deux chasseurs majeurs des vingt dernières années. Il existe une forme de filiation naturelle entre les Eagle et Super Hornet, même si le premier appartient à l’US Air Force et le second à l’US Navy.

Photo © US Navy.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Il n’y a aucune filiation entre F-18, F-15 et F-14. Tous proviennent d’une histoire et d’un concept différent.

    Le F-14 est issu en grande parti du F-111B un chasseur très lourd destiné à contrer les bombardiers anti-porte-avion. Avion raté, le concept est repensé en plus léger pour donner le F-14, un avion maniable conservant la capacité à tirer à très longue distance.
    Le F-15 est une conception originale comme chasseur lourd à long rayon d’action pour patrouiller dans le grand nord mais aussi escorter les bombardiers. A l’inverse du F-4, il revient à une charge alaire faible pour une grande maniabilité et pouvoir virer à 9G en dogfight, tout en disposant d’une forte capacité à moyenne porté et la possibilité de voler à mach 2,5.
    Le F-18 est la version navale et lourde, du chasseur léger multirôle F-17 concurrent malheureux du F-16. Le F-17 qui est lui même une évolution lourde du F-5 (chasseur multirôle très léger, simple, maniable, efficace, bien que disposant d’une vitesse modeste), lui même issu de l’avion d’entrainement T-38. Ce n’est pas sans raison si les iraniens ont réalisé des F-5 reprenant nombre des caractéristiques aérodynamiques du F-17/F-18. La version « super Hornet » étant encore une fois une version lourde du prédesceur pour amener le concept à se rapprocher du F-15 (a mon sens, c’est la version lourde de trop étant esthétiquement devenue pataud). Le F-18 est très maniable/manoeuvrable en subsonique et à basse vitesse, mais il est limité à 7g ce qui est unique pour un chasseur à commande de vol électrique (exemption de la version suisse qui va à 9G) , Le T-7 Red Hawk est à l’évidence le dernier avion issu de cette génétique.

    3 avions de grande valeur militaire bien que issus de philosophies très différentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom