L’information a été donnée ce mercredi 21 avril 2021 par l’Athens News Agency-Macedonian Press Agency à partir d’un article issu de la presse internet. Le gouvernement grec envisage officiellement de commander six nouveaux chasseurs omnirôles Dassault Aviation Rafale F3R. Il s’agit là d’une réponse aux menaces de la Turquie contre la présence de la Grèce en Mer Égée. Ainsi la force aérienne hellène alignerait à terme vingt-quatre de ces avions de combat de génération 4.5.

Pour l’opinion publique grecque autant que pour son monde politique le Dassault Aviation Rafale est la nouvelle coqueluche. Les Grecs de la rue se sont pris de passion pour cet avion depuis que leur pays a signé un contrat avec la France autour de la fourniture de dix-huit avions. Les premiers d’entre-eux sont attendus dans le pays d’ici environ deux mois et demi. Les premiers instructeurs sont déjà en formation dans l’Hexagone.

Surtout en Grèce beaucoup préfèrent voir la force aérienne locale se rapprocher de Dassault Aviation et de son chasseur omnirôle plutôt que de Lockheed-Martin et de son dernier né. Athènes entend en effet également se doter sous quelques mois de F-35A Lightning II, un avion qui donnerait un avantage sérieux sur l’ennemi turc en terme de pénétration. Et le bashing anti Lightning II n’explique pas tout, l’adhésion européenne et la proximité amicale et diplomatique franco-grecque y sont aussi pour beaucoup.

Six Dassault Aviation Rafale F3R supplémentaires reviendraient selon l’Athens News Agency-Macedonian Press Agency à environ 800 millions d’euros aux contribuables grecs. L’agence de presse officielle du pays table en fait sur un tarif calculé à partir de celui fixé pour la vente des dix-huit avions l’an dernier. Sauf que dans ce deuxième contrat il ne serait plus question d’avions d’occasion mais uniquement de Rafales neufs. Une signature est même clairement envisagée pour cette année.
C’est sûr que vingt-quatre Rafale seraient un gros argument face à l’expansionnisme turc et à sa volonté désormais affichée de régner en seule maîtresse sur les eaux de la région.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. En souhaitant qu’il ne s’agisse pas d’un poisson d’avril.
    Vu la date… On commence à être à l’abri.
    Je crois dans le pouvoir de dissuasion des armements conventionnels.et au nom des dividendes de la paix, l’Occident s’est trop laissé aller dans des programmes complexes, s’imposant une électronique obèse. Bien sûr, les processeurs font des miracles. Mais ce n’est pas sans failles.
    .
    Et surtout, ce n’est pas gratuit.

    • Ah L’huillier et sa détestation légendaire de tout ce qui concerne l’aéronautique américaine. Vous n’en avez pas marre à force ? Bien sûr je ne m’attends pas à une réponse construite de votre part, à se demander si d’ailleurs vous en êtes intellectuellement capable L’huillier. Les trolls comme vous sont ainsi faits.

  2. Je souris un peu en lisant cet article un blog qui est habituellement un modèle de sobriété.
    Extraits : « Pour l’opinion publique grecque autant que pour son monde politique le Dassault Aviation Rafale est la nouvelle coqueluche. Les Grecs de la rue se sont pris de passion pour cet avion depuis que leur pays a signé un contrat avec la France autour de la fourniture de dix-huit avions. » « Surtout en Grèce beaucoup préfèrent voir la force aérienne locale se rapprocher de Dassault Aviation et de son chasseur omnirôle plutôt que de Lockheed-Martin et de son dernier né. Athènes entend en effet également se doter sous quelques mois de F-35A Lightning II » Et la petite phrase qui ne manque pas de surprendre un peu plus : » Et le bashing anti Lightning II n’explique pas tout, l’adhésion européenne et la proximité amicale et diplomatique franco-grecque y sont aussi pour beaucoup. » Je ne veux pas doucher les espoirs, mais d’expérience, quand quelque chose est un peu trop beau …et malheureusement le petit détail qui ramène à la réalité après quelques secondes de rêve absolu ; la dernière phase est au conditionnel ??? Eh quoi alors ? C’est fait ou pas ??? Assez ambigu votre propos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom