L’accident survenu ce jeudi 2 janvier 2020 sur l’île de Formose a soulevé un sentiment de grande tristesse dans le pays. Un hélicoptère de transport militaire Sikorsky UH-60M Blackhawk s’est écrasé lors d’une tournée d’inspection de dignitaires militaires. On compte huit morts parmi les treize occupants de l’appareil dont au moins trois des plus importants généraux taïwanais. Une enquête a été ouverte mais d’ores et déjà la piste criminelle a été écartée.

Environ 24 heures après le drame on en sait un peu plus. L’hélicoptère avait décollé à 8 heures du matin de sa base de Songshan, tout près de Taipei la capitale du pays. Il transportait treize passagers et membres d’équipage dont une importante délégation de généraux en mission d’inspection. Le contact radar avec le Sikorsky UH-60M Blackhawk a été perdu à 8 heures 07 alors qu’il survolait une zone montagneuse du district de Wulai au nord du pays. Très rapidement la chaîne des secours s’est organisée. Et plusieurs hélicoptères de sauvetages civils et militaires se sont rendus sur place.

L’appareil incriminé est le Blackhawk porteur du code tactique 933. Un appareil qui contrairement à ce que de nombreux médias ont écrit n’appartient pas à la ROCAF mais à la ROCA, la Republic Of China Army. L’hélicoptère ne s’est pas à proprement parler écrasé, il s’est posé en catastrophe après une auto-rotation maîtrisée par le pilote. Sur les treize occupants les équipes de secours ont réussi à dégagé cinq survivants, tous assez lourdement blessés et pris en charge par les hôpitaux de la capitale. Sur les huit dépouilles se trouvant dans la carlingue de l’aéronef se trouvaient plusieurs haut gradés dont le général Shen Yi-Ming, chef d’état major des armées taïwanaises. Il était accompagné du général Hung Hung-Chun, numéro 2 des services de renseignement militaire du pays et de plusieurs autres officiers. Peu après l’accident la présidente Tsai Ing-Wen a décidé de placer les drapeaux en berne dans le pays.

Depuis le retrait du service en 2017 des Bell UH-1H Iroquois le Sikorsky UH-60M Blackhawk est le principal hélicoptère en dotation dans les rangs de l’armée taïwanaise. Jusqu’à l’accident soixante exemplaires étaient en dotation, il s’agit du premier accident mortel d’un hélicoptère de ce type sur l’île de Formose.
Actuellement les enquêteurs s’orientent vers une cause accidentelle et ont exigé une inspection approfondie de tous les appareils en dotation. Pour autant aucune demande d’interdiction de vol n’a pour l’instant été formulée.

Photo © Keypublishing.

Publicité