C’est la bonne nouvelle pour les Européens en ce tout début d’année 2020. Airbus a détrôné Boeing au rang de premier industriel aéronautique dans le monde. Une consécration due autant à la livraison de 863 avions de ligne par le constructeur européen qu’à la crise que vit l’avionneur de Seattle après le scandale du 737 Max. Airbus n’avait pas été à cette place depuis 2011.

La direction d’Airbus avait annoncé il y a quelques mois son intention d’atteindre les 860 aéronefs livrés avant le 31 décembre 2019. Finalement ce score a été dépassé, de trois machines. Un joli coup de com’ qui permet donc à Airbus d’être en tête des constructeurs aéronautiques, juste après son cinquantenaire.

Pour autant tout n’a pas été rose l’an dernier pour le constructeur européen. Le jour de la Saint-Valentin on apprenait la mort du très-gros-porteur A380, un avion jugé globalement inadapté au marché, notamment en France. Mais dans le même temps beaucoup soulignent la réussite technologique de cette machine très légère par rapport à sa taille et à sa capacité d’emport en passagers.

Dans le même temps Airbus a souvent fait la une en 2019 pour de très bonnes raisons.
On se souvient de la création d’une nouvelle raison sociale canadienne en vue de l’assemblage du très ambitieux monocouloir A220. Un avion qui se vend très bien, et volera notamment sous la célèbre livrée d’Air France.
L’an dernier le constructeur dévoilait également son futur avion-cargo A321P2F. Une manière comme une autre de contrer une fois encore Boeing et son 737-800BCF.

Boeing et son monocouloir 737 ne sont d’ailleurs pas étrangers à cette très bonne année pour Airbus. La décision de suspendre en mars les vols commerciaux aux États-Unis puis deux jours plus tard l’interruption des livraisons du 737 Max marquait le début d’un scandale inédit dans l’histoire aéronautique. L’affaire du 737 Max allait pourrir l’année 2019 chez l’avionneur américain, allant même jusqu’à faire partir son patron ! Et pendant ce temps Airbus engrangeait les contrats.

Au point même qu’il avait annoncé il y a quelques jours avoir atteint les 20 000 avions livrés depuis sa création. On est presque dans un timing parfait, trop parfait ? Qui sait…
En tous cas c’est une info qui fait plaisir à voir pour tous les passionnés d’Airbus et de ses productions.

Photo © Wikimédia commons.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Airbus est donc n°1 en profitant des faiblesses de son principal concurrent Boeing et non pas à la « régulière ». Airbus aurait-il été n°1 même si Boeing n’avait pas eu tout ces déboires avec le 737 ?
    Vu les succès de la famille A320NEO ces scores risque bien encore d’augmenter vu que les hangars servants actuellement à l’assemblage des regrettés A380 serviront à assembler les A321NEO dès 2022.

    • Airbus profite surtout de l’engouement récent pour l’A321 LR (le long courrier des petites compagnies) et de l’A350 XWB (fleuron de la gamme depuis la fin e l’A380).
      Pendant ce temps-là Boeing a du retard sur le développement du B 777X, et la crise du B737 l’empêche de lancer le projet de développement de l’avion dit du middle of the market (hypothétique B797) qui est pourtant un segment stratégique.
      Finalement Airbus a su mettre fin à temps au programme A380 et à passer à autre-chose …

  2. Eh bien moi je m’écarte définitivement des commentaires pour me contenter de la lecture de vos articles comme je le faisais avant. En tout cas j’ai bien compris que les ‘grands amateurs de coups de gueules’ sont des gens extrêmement susceptibles et qu’il est impossible de leur faire des remarques sans qu’ils partent au quart de tour. Mais je m’en doutais un peu et c’est pour le confirmer que j’ai posté tous ces commentaires ‘provocateurs’ pour observer vos réactions si prévisibles depuis le début. Bonne continuation.

    • Je me demanderais toujours pourquoi les trolls comme vous font ainsi ce qu’ils appellent de la provoc. Avez-vous à ce point besoin d’exister que vous fassiez les pires âneries possibles. Pourtant je suis sûr (ou tout du moins j’espère) que derrière JL25 il y a un homme ou une femme censée. Bon honnêtement plus le temps passe et plus je vous considère comme l’égal(e) de Rafaletiger et de Dutertre ou Jade : c’est à dire un truc inutile qui ne vient sur notre site que pour balancer sa haine et sa bêtise crasse. Mais bon il faut de tout pour faire un monde, comme dit l’adage.

  3. Je lève mon chapeau à tous les Européens qui ont participé au succès de Airbus. Dans les années ’50, les aéronefs civils et militaires de l’Europe occidentale étaient composés majoritairement d’appareils made in USA. 60 années plus tard, le ratio est inverse! Ce géant Airbus s’est réalisé pas après pas « little by little » de pair avec celui de l’Union européenne, Pour un Nord américain, l’histoire de l’Europe pouvait se résumer à d’éternelles conflits entre divers États cherchant à établir leur suprématie sur l’Europe et sur les autres continents. Après les 2 boucheries de 1914-1918&1939-1945, penseurs et dirigeant politiques européens ont adopté une autre approche conceptuelle: celui de l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom