Le Royaume-Uni a mis du temps à réagir à l’épidémie du coronavirus, mais désormais il semble avoir pris le taureau par les cornes. Et Londres vient d’annoncer l’annulation de deux rendez-vous de premier plan pour les amoureux d’aviation autant que pour les professionnels : le Royal International Air Tatoo puis quelques jours plus tard le salon aéronautique de Farnborough. Beaucoup espéraient un report, finalement la décision a été plus tranchée !

Le RIAT, ou Royal International Air Tatoo, est considéré comme le plus beau meeting aérien d’Europe et un des principaux dans le monde. Il aurait du avoir lieu du 17 au 19 juillet prochain comme à son habitude sur la base aérienne britannique de RAF Fairford non loin de Londres. L’an dernier ce n’était rien moins que 245 avions et hélicoptères civils et militaires qui ont fait frissonner les passionnés et curieux venus de tout le continent.
Beaucoup attendaient de voir ce que serait ce RIAT 2020, le premier post-Brexit. Finalement ils devront patienter jusqu’en 2021 pour le savoir.

Le Royal International Air Tatoo n’est pas le seul rendez-vous aéronautique annulé. L’autre n’est rien moins que le salon aéronautique de Farnborough, le second plus important d’Europe après Le Bourget. Nous n’aurons donc pas d’affrontement entre Airbus et Boeing pas plus que de présentation des (rares) nouveautés en matière d’aéronautique de défense.
Devant se tenir du 20 au 24 juillet 2020 il était le premier volet fermé au public, suite à une décision mûrement réfléchie par les organisateurs après les décevantes éditions 2017, 2018, et 2019.

Ces deux évènements aéronautiques annulés en disent long sur le lien qui existe entre ce coronavirus Covid19 et l’industrie aéronautique. À coup sûr cette double décision britannique ne va pas rassurer les spécialistes du secteur industriel aéronautique. Les avionneurs et hélicoptéristes souffrent de cette crise sanitaire internationale.
Pour nous autres aérophiles l’annulation du RIAT 2020 est un coup dur à notre passion et un arrache-cœur, mais nous devons collectivement comprendre cette décision.

Photo © Royal Air Force.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. On ne compte plus les événements sportifs, culturels ou artistiques annulés. On va vraiment passer une année 2020 terne, morose et ennuyeuse pour ne pas être vulgaire. On ne pourrait pas passer directement à 2021 ?

  2. Voici le temps de relire ces vieux livres qui dorment dans les recoins de nos maisons! Les plus vieux lecteurs de avionslégendaires rappelleront de la collection Marabout junior publiés dans les années ’50 et ’60. Ceux-ci furent très populaires au Québec. La collection comprenait les aventures de Bob Morane et plusieurs titres ayant pour sujet le monde de l’aéronautique. Plusieurs anciens pilotes de la seconde guerre mondiale ont rédigé ces livres tels: Bernard Duperier « Les français du « B. Flight » no 105, Hans Rudel « Pilote de stukas », no 39, Yasuo Kuwahara « Kamikaze » no 147, ou des journalistes spécialisés comme Wim Dannau « Demain l’espace » no 125 paru en 1958. A lire sans oublier la perspective historique dans laquelle ces livres furent rédigés. Bonne lecture!

  3. Je suis plongé dans la lecture du livre Bernard Duperier « Les français du « B. Flight » no 105 publié dans la collection marabout junior. L’auteur commence son récit au début de la seconde guerre mondiale où il volait sur un Bloch 200. Suivant le bon conseil de Arnaud, j’ai consulté l’encyclopédie d’avionslégendaires pour en savoir davantage sur ce bombardier qui était déjà périmé en 1939.
    Le COVIS-19 sévit au Canada et les autorités appliquent les même mesures restrictives que vous vivez en Europe et plusieurs compatriotes ne respectent pas les directives. Tous les canadiens et résidents permanents bénéficient d’un régime public d’assurance-maladie où les soins de santé sont financés par l’État au Canada. sans avoir à débourser d’argent contrairement à nos voisins étatuniens où il n’existe pas aux Etats-Unis de régime général d’assurance-maladie : les Etats-Unis restent la seule nation industrialisée à ne pas posséder de système de santé universel.
    J’écoute à tous les jours les nouvelles réduites à 30 minutes de France 2 via TV5 où toutes les informations sont consacrés à cette pandémie. Si vous désirez avoir des nouvelles fraîches [nous avons un beau 2 degré centigrade à Quiébec et encore beaucoup de neige au sol] de « la belle province » je vous invite à consulter ce site https://quebec.huffingtonpost.ca/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom