L’écrasement survenu ce mardi 7 avril 2020 au matin n’a laissé aucune chance à son équipage. En fin de matinée un avion d’attaque au sol Embraer A-29B Super Tucano de l’Armée de l’Air du Mali s’est crashé sur la commune de Sévaré. Il revenait d’une mission anti-djihadiste à proximité de Tombouctou. Tout semble accréditer la thèse d’un accident.

L’avion était en approche de sa base aérienne de Mopti, sur l’aéroport international de la ville. Il était alors un peu plus de 11 heures 35. Pour une raison encore inconnue l’Embraer A-29B Super Tucano a piqué du nez avant de heurter de plein fouet le sol, a quelques kilomètres seulement du tarmac. Les deux membres d’équipage sont décédés sur le coup, leurs dépouilles ont été retrouvées dans le poste de pilotage encore sanglées.

Le Super Tucano en question avait participé quelques temps plus tôt à une mission d’attaque au sol contre une formation de terroristes islamistes dans la région de Tombouctou à une centaine de kilomètres de là. Ce modèle d’avion, de facture brésilienne, est le principal appareil d’appui tactique rapproché employé par les militaires maliens dans la guerre contre les forces djihadistes d’Al-Qaïda et de Daech au Sahel.

Si initialement le Mali avait voulu acquérir six avions de ce type, quatre seulement lui ont été livrés à l’été 2018. Ils assurent également des missions d’entraînement intermédiaire et avancé.
C’est la première perte de ce genre. Une enquête va être diligentée par les autorités militaires maliennes. On ignore actuellement si la flotte va être immobilisée le temps des investigations.
Affaire donc à suivre.

Photo © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom