Jusque là leur présence n’était que théorique, l’aéronavale américaine ayant bien plus communiquée sur ses Boeing F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler que sur eux. Ce jeudi 16 avril 2020 l’US Navy a officiellement reconnu qu’au moins deux drones de surveillance AeroVironment RQ-20B Puma étaient déployés à bord d’un de ses patrouilleurs Mark VI. Ces engins sont utilisés pour des missions discrètes de surveillance maritime. Ils sont notamment adaptés dans cette région à l’observation de la marine iranienne.

Lancement d’un RQ-20B Puma depuis la toit d’un patrouille Mark VI.

Totalement démontables et prenant donc peu de place les AeroVironment RQ-20B Puma sont de parfaits auxiliaires pour les dix membres d’équipage des compacts patrouilleurs Mark VI. Ils assurent une surveillance très discrète des espaces maritimes qui entourent le navire en raison de la faible émission sonore de l’hélice du moteur électrique Aveox. Capable de tenir les airs pendant environ 150 minutes ils ont ainsi la possibilité de patrouiller à une quinzaine de kilomètres du patrouilleur de jour comme de nuit.

Pour les missions actuellement conduites par l’US Navy en Mer d’Arabie ce drone ultra-léger a la particularité de pouvoir apporter un renseignement rapide sur les mouvement des navires de surface de la marine et des gardes-côtes de la république islamique. Bien moins aisés à repérer aux radars autant qu’à l’œil nu que les lourds Northrop-Grumman MQ-4C Triton les petits AeroVironment RQ-20B Puma peuvent ainsi survoler efficacement les navires que le Pentagone espère surveiller.

La présence de deux drones à bord des patrouilleurs Mark VI permet ainsi une rotation entre les machines, notamment durant le temps de rechargement des batteries électriques.
Ces navires sont mal connus de ce côté-ci de l’Atlantique nord. Longs de près de 26 mètres ils sont lourdement armés : canons-mitrailleurs de calibre 25mm en tourelle télécommandée, mitrailleuses lourdes de calibre 12.7mm ils peuvent même emporter des lance-grenades voire des missiles BGM-176 Griffin spécialisés dans la destruction des navires légers. Les drones RQ-20B Puma peuvent même être utilisés afin de guider les tirs des patrouilleurs, y compris en pleine nuit.

L’AeroVironment RQ-20B Puma paraît minuscule par rapport à ce patrouilleur Mark VI de l’US Navy.

À n’en pas douter le duo patrouilleur Mark VI / drone RQ-20B Puma représente un outil de choix pour l’US Navy dans sa guerre des nerfs menée contre le régime des Ayatollahs. Surtout qu’en cas de perte face à l’ennemi il coutera moins cher qu’un MQ-4C Triton.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom