J’en vois certains qui vont se dire : « oh encore un article sur l’USS Gerald R. Ford« . Oui et non en fait. Depuis qu’en début de semaine le Pentagone a qualifié son nouveau porte-avions comme apte au combat de nombreux médias se sont enflammés aux États-Unis mais aussi en Europe arguant que c’est la première fois depuis le début du siècle que l’US Navy alignait deux classes différentes de ce type de navire. Jouons donc au fact checking pour voir si cela est vraiment une réalité.

Tout est partie de la photo reproduite en une de cet article et qui montre clairement les porte-avions USS Harry S. Truman et USS Gerald R. Ford naviguant de conserve avec leurs aéronefs sur leurs ponts respectifs. Des journalistes, et moins grave des internautes, l’ont commenté en expliquant que c’était la première fois depuis le début du 21e siècle que deux classes de porte-avions évoluaient en même temps dans l’US Navy. Et bizarrement ça a fait tiquer le passionné d’histoire aéronautique que je suis. Alors fake news, approximation, ou réalité ?

En effet ces deux porte-avions ne sont pas de la même classe, jusque là c’est vrai. L’USS Harry S. Truman est un classe Nimitz tandis que l’USS Gerald R. Ford est le premier de sa propre classe. Il sera d’ailleurs suivi par d’autres. Et en effet cette classe est la première à entrer en service depuis la fin du 20e siècle. Mais la vérité s’arrête là.

Car au 21e siècle l’US Navy a aligné jusqu’à trois classes de porte-avions. Déjà donc l’actuelle classe Nimitz à propulsion nucléaire mais également le porte-avions USS Enterprise, seul et unique bâtiment de sa classe également à propulsion nucléaire. Après une immobilisation en 2012 il a été retiré du service en 2017. Certes il était possible de faire la confusion entre ce bâtiment et ceux de la classe Nimitz puisque tous deux étaient alimentés par des réacteurs nucléaires.
Sauf que jusqu’en 2009 la marine des États-Unis a aligné également des porte-avions à propulsion thermique : la classe Kitty Hawk. Ou plus exactement trois navires de cette classe de quatre : les USS Kitty Hawk, USS Constellation, et USS John Fitzgerald Kennedy. Ils ont été respectivement retirés du service en 2009, 2003, et 2007.

Les deux porte-avions par qui la méprise est arrivée.

Cet article n’a pas vocation à casser le travail des journalistes généralistes mais juste à rétablir une vérité historique. Au 21e siècle l’US Navy a possédé plusieurs classes de porte-avions avant que n’apparaisse la classe Gerald R. Ford. C’est ça le fact checking.

Photos

Publicité

3 COMMENTAIRES

    • Bah disons surtout qu’eux à la différence de tous les autres pays du monde ont une collection de porte-avions. Nous on en a un, les autres oscillent entre plus du tout et presque rien à l’image de la Chine, de la Russie, ou encore du Brésil. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom