Depuis quelques années nos lecteurs et lectrices les plus assidus y ont pris l’habitude : nous aimons traiter des sujets concernant les avions bombardiers d’eau. Et celui-ci nous fait traverser l’Atlantique en direction de la Californie où l’été 2020 sera le dernier pour les quadrimoteurs Douglas DC-7 de la société Erickson Air Tanker. Ces avions n’étaient d’ailleurs depuis trois ans plus autorisés à intervenir que dans deux états de la côte ouest. Désormais ils sont remplacés par des avions de ligne récents largement modifiés.

Jusqu’en 2017 le gouvernement américain autorisait la société Erickson Air Tanker a faire voler ses avions bombardiers d’eau Douglas DC-7 dans tous les états qui en faisaient la demande, au titre de l’aide fédérale. Mais depuis cette année là c’est terminée. Seuls les états de l’Oregon et de la Californie faisaient encore appels à titre local aux avions Tanker 60, Tanker 62, et Tanker 66. Leur capacité d’attaque de 12000 litres était considérée jusque là comme encore très appréciable.

Sauf que ces reliques construites dans les années 1950 coûte très cher à l’entretien. Ce ne sont pas des avions de collection dont le job est de faire le beau au-dessus de passionnés et de curieux mais bien des aéronefs de travail aérien. Et le leur use : frapper le feu à moyenne et basse altitude en lâchant eau et retardant abime vraiment les structures des avions.
Sans compter que désormais la Federal Aviation Administration fait entendre sa petite musique sur la sécurité des vols. Et l’état de l’Oregon l’a écouté, annulant les autorisations de vol des DC-7.

Résultat en cette fin de printemps 2020 seul le Douglas DC-7B Tanker 60 est encore autorisé à voler. Les deux autres ne décollent plus. Ils arrivent cependant à servir mais d’une manière moins noble : la cannibalisation. Elle permet de maintenir en état de vol le dernier de ces mythiques avions de ligne.
C’est donc au-dessus de la Californie que Tanker 60 vivra sa dernière saison. Le croqueur de feux orange, blanc, et vert sera de tous les incendies dans ce grand état américain jusqu’à la fin de la saison.

Le magnifique et très élégant Douglas DC-7 Tanker 60.

Déjà leurs successeurs sont là : le BAe 146 et le McDonnell-Douglas MD-87. Ces avions peuvent emporter à peu près la même charge de combat que les Douglas DC-7 mais avec une avionique et une cellule moins fatiguée. Le Lockheed C-130 Hercules est lui-aussi toujours aussi omniprésent.
Mais bon de l’avis de nombreux passionnés il n’ont pas autant de gueule qu’un DC-7. Et on les comprend !

Photos © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom