Le drame s’est déroulé ce jeudi 30 juillet 2020 en milieu de journée. Les avions bombardiers d’eau Tanker 824 et Tanker 866 participaient à la lutte contre un feu de végétations près de la petite ville de Caliente au Nevada. Pour une raison encore mal connue les deux avions se percutés en plein vol avant de chacun s’écraser à quelques dizaines de mètres l’un de l’autre. Les pilotes des deux avions sont décédés sur le coup.

Il s’agissait de deux avions léger Air Tractor AT-802 qui appartenaient à deux entreprises privées différentes. Tanker 824 était la propriété de M&M Air Service tandis que Sarita Aerial Contractors Inc. possédait Tanker 866. Les deux avions opéraient pour le compte du Bureau of Land Management, une agence fédérale américaine en charge de la gestion des terrains appartenant au gouvernement américain.

Or c’est bien sur un territoire fédéral que le feu s’était déclaré à une vingtaine de kilomètres au sud de la petite ville de Caliente dans le désert du Nevada. Les pompiers locaux avaient demandé un renfort aérien et les deux Air Tractor AT-802 avaient pris les airs. Si Tanker 866 ne transportait que de l’eau il en était différemment de Tanker 824 qui possédait un réservoir autorisant le mélange eau et retardant.

Selon les premiers témoignages recueillis par les enquêteurs fédéraux du National Transport Safety Board les deux avions n’avaient pas encore débuté leur attaque du feu quand le drame s’est produit. Ils évoluaient tous deux aux alentours de 7300 pieds, soit environ 2400 mètres, quand ils ont reçu l’ordre de descendre à 1800 pieds, ou  près de 600 mètres. À cette altitude ils devaient débuter leur mission. Malheureusement selon l’aviation civile américaine la collision se serait déroulée à 6600 pieds, c’est à dire environ 2180 mètres.

Les témoins déclarent qu’immédiatement après le choc Tanker 824 est tombé comme une pierre avant d’exploser à l’impact. Le pilote de Tanker 866 aurait tenté de son côté de reprendre la situation en main avant lui aussi de s’écraser. Là encore l’avion s’est rapidement enflammé.
Quand les équipes de secours sont arrivées sur place elles n’ont pu que constater le décès des deux pilotes dont les corps étaient calcinés. Les premières conclusions du NTSB annoncent que les pilotes se sont tués avant de brûler.

Tanker 824, un des deux Air Tractor AT-802 accidentés.

Aux États-Unis ce drame n’est pas passé inaperçu. Il a relancé le débat sur l’entretien et la formation des pilotes de bombardiers d’eau. Il semble bien que l’un des pilotes n’ait pas compris les ordres transmis par radio. Mais était-ce celui de Tanker 824 ou celui de Tanker 866 seule l’enquête nous le dira.

Photos © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom