Jusque là c’était une rumeur, c’est devenue une certitude depuis ce mercredi 30 décembre 2020. Les forces aériennes russes disposent sur leur base de la péninsule Tchouktche d’une escadrille de chasseurs de supériorité aérienne Mikoyan MiG-31 Foxhound. En théorie rien d’étonnant sauf que l’espace aérien souverain des États-Unis se trouve à moins de 300 kilomètres de là. Beaucoup y voient une provocation de la part de Moscou.

Capable de voler à Mach 2.83 à haute altitude et disposant d’un rayon d’action en mode air-air de plus de 1400 kilomètres sans ravitaillement en vol le Mikoyan MiG-31 Foxhound est un superlatif volant. C’est aussi sans doute l’avion de chasse russe le plus craint par le NORAD. Or il est désormais à quelques encâblures seulement de la zone de défense nord-américaine. La mer des Tchouktches est considérée en hiver comme la seule frontière terrestre américano-russe tant la glace est omniprésente sur cette petite étendue séparant la mer de Béring de l’océan Arctique.

L’aéroport d’Ougolny qui dessert la péninsule Tchouktche est la plateforme civile la plus orientale de Russie. Elle accueille aussi la base aérienne la plus proche du territoire alaskéen. En plus des avions-cargos Ilyushin Il-76 et des bombardiers de reconnaissance Tupolev Tu-95 elle a donc désormais en hébergement une escadrille de chasseurs de supériorité aérienne Mikoyan MiG-31. Ces avions peuvent rejoindre les limites orientales de l’espace aérien russe en quelques minutes seulement.

Alors que des chasseurs à demeure en étaient absents depuis 2014 pour quelle raison la Russie a t-elle décidé de changer son fusil d’épaule ? En fait il pourrait s’agir d’une double réponse, d’abord tactique puis diplomatique. Tactique car en face l’US Air Force aligne désormais en Alaska ses deux modèles de chasseurs les plus modernes : les Lockheed-Martin F-22A Raptor et F-35A Lightning II. Pour mémoire tous deux ont une signature radar bien plus faible que la normale, ils sont donc furtifs. La Russie n’ayant pas de chasseur équivalent en position opérationnelle elle doit donc aligner son meilleur avion de combat. De facto il s’agit du MiG-31 Foxhound. Et donc diplomatique en raison du changement d’administration à venir à la tête des États-Unis. Joe Biden sera à n’en pas douter un bien plus coriace adversaire pour Vladimir Poutine que ne l’a été durant les quatre dernières années Donald Trump. Un repositionnement militaire plus agressif de la Russie est donc à redouter. On en a ici la démonstration flagrante.
Les spécialistes de l’histoire aéronautique se souviendront que durant la guerre froide les Soviétiques avaient un temps basé dans la péninsule Tchouktche leurs puissants chasseurs Tupolev Tu-128 Fiddler.

Particularité intéressante la Russie a toujours revendiqué que le Mikoyan MiG-31 était capable de décoller quand le thermomètre descend au plus bas, au-delà des -25°C. Là où nombre d’autres chasseurs restent clouer au sol. Ceci pourrait aussi expliquer la présence de ces avions dans la région, quand on sait que c’est une des plus froides de la planète.

Photo © ministère russe de la défense.

Publicité

6 COMMENTAIRES

    • Et bien disons que le Mig 31 a la furtivité d’un avion de ligne, et que même s’il parvient à approcher un F-22 et engager un combat tournoyant il a un rayon de virage grand comme la moitié de la France.

      • Ha mais lol, pour une fois (désolé) que l’article reste neutre et objectif par rapport à la Russie, il faut que ce soient les lecteurs qui s’en donnent à cœur joie..
        Après tout on peut rigoler mais depuis le temps, vous devriez vous apercevoir que les russes ne sont pas idiots, ils ne vont pas non plus déployer un iliouchine il-18 dans une zone aussi stratégique

  1. L’histoire de combats aériens nous enseigne qu’il faut prendre avec circonspection les performances énoncées par les constructeurs d’aéronefs. Quelles sont les véritables performances du Mig 31 avec sa panoplie de missiles en configuration de combat?
    Le déploiement des Mig 31 est parfaitement justifiable pour Moscou. Ce qui l’est moins est la politique menée par le président Poutine…
    En se début de nouvelle année « Paix aux hommes de bonne volonté. Paix sur la terre ! « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom