C’est une étape importante l’US Coast Guard. Durant la récente semaine entre Noël et jour de l’an le cotre de classe Legend WMSL-758 Stone a réalisé son premier embarquement d’aéronefs. Un hélicoptère Sikorsky MH-60T Jayhawk ainsi qu’un drone de surveillance sont venus opérer dessus au large des côtes de Floride. Le navire américain doit officiellement entrer en service le mois prochain.

L’USCGC Stone est en effet l’antépénultième cotre de classe Legend à avoir été commandé. Surtout il est le seul à entrer en activité dans la période 2020-2022. Il sera officiellement accepté au service au cours de la première quinzaine du mois de février, donc d’ici quelques jours. Les derniers préparatifs sont donc essentiels pour lui. Niveau aéronautique tout a commencé la veille de Noël.

Ce jeudi 24 décembre 2020 l’équipage a mis en œuvre un drone de surveillance Boeing MQ-27B ScanEagle. Embarqué dès le début de la mission cet aéronef sans pilote était entreposé dans deux caisses spécialement adaptées. Son montage n’a nécessité qu’une petite heure. Une rampe de lancement est également prévue à bord des cotres les plus récents de l’US Coast Guard. Grâce à cet outil ô combien discret l’équipage a même réussi à identifier des braconniers qui pêchaient dans une zone interdite. Les coasties les ont donc interpellé et verbalisé.

L’épreuve la plus délicate a cependant eut lieu le dimanche 27 décembre 2020. Un hélicoptère multi-rôle Sikorsky MH-60T Jayhawk a été déployé à bord. Venu de Floride le biturbine a été guidé jusqu’au cotre et s’est posé sous la direction de ses chiens jaunes. Jusque là aucun aéronef piloté n’avait posé ses roues ou ses patins sur l’USCGC Stone. La date restera donc dans l’histoire de ce navire de patrouille.
Par chance la météo en mer des Caraïbes était clémente et la visibilité excellente. Le Jayhawk s’est donc posé sans encombre. L’hélicoptère appartenait à l’US Coast Guard Aviation Training Center de Mobile dans l’Alabama. Son équipage composé d’instructeurs était donc rompu aux phases d’atterrissages les plus délicates. Pour l’occasion le commandant du cotre était descendu sur la plage arrière afin d’assister à l’appontage.

L’hélicoptère et son équipage sont demeurés à bord jusqu’à ce vendredi 1er janvier 2021 pour une série de manœuvres de jour comme de nuit. Malheureusement la mer ne s’est jamais formée et tout s’est fait sur une mer d’huile et sans presque aucun vent. Donc pas les conditions idéales pour l’US Coast Guard.

Photos © US Coast Guard.

Publicité