L’information a été officiellement révélée ce vendredi 5 février 2021 par la Direction Générale de l’Armement elle-même. À la toute fin de l’année dernière le ministère des Armées a passé une commande pour quatre avions de liaisons et de transport léger Daher Aerospace TBM940. Ces avions devront dans quelques mois remplacer les trois SOCATA TBM-700 actuellement en service au sein de l’EPNER. Ils pourraient donc préfigurer une future commande plus importante de cette machine.

C’est au début des années 1990 que l’Armée de l’Air a affecté trois avions de liaisons rapides SOCATA TBM-700 auprès de l’École du Personnel Naviguant d’Essais et de Réception. Ces appareils toujours en dotation de nos jours sont avant tout affectés aux missions logistiques mais peuvent également assurer des missions de formation, jouant le rôle de plastrons volants. Or en trois décennies de service actif ils ont fini par être à bout de souffle, et ce malgré le travail toujours aussi excellent des mécanos.

Au dernier trimestre 2020 le ministère des Armées a décidé de remplacer ces avions militaires. Et logiquement il s’est tourné vers Daher Aerospace qui a repris les actifs de feue la SOCATA, et notamment le programme TBM. Des avions bien plus modernes et plus luxueux que le TBM-700 sont ainsi apparus sur le marché d’affaire : les Daher TBM850, TBM900, TBM910, ou encore TBM930. En fait le ministère des Armées n’a sélectionné aucun de ces avions, leur préférant le TBM940. Il s’agit du petit dernier de la famille, la «Rolls-Royce» des avions d’affaire monomoteurs à turbopropulseur.
Le Daher TBM940 est aujourd’hui le seul véritable concurrent au Pilatus PC-12NGX suisse.

Pour autant les avions que Daher Aerospace livrera à la Direction Générale de l’Armement puis à l’EPNER ne seront sans doute pas des avions très luxueux. Ils seront avant tout dédiés à des missions logistiques. C’est vraiment l’avionique et la motorisation qui ont fait la différence. Niveau aménagement intérieur les futurs TBM940 pourront accueillir six passagers et 75 kilos de bagages ou un peu plus de 650 kilos de fret léger.

C’est donc à l’été 2021 que ces quatre avions seront livrés par Daher Aerospace. Le contrat signé par le ministère des Armées pour un montant de 21.8 millions d’euros comprend l’assemblage des avions et leurs modifications au standard militaire voulu par la DGA.
Autant le dire de suite on peut tout à fait être pressé de les découvrir sous leur future livrée frappée de la cocarde tricolore.
Quant aux trois TBM-700 qu’ils remplaceront on ignore leur sort futur : la casse, le musée, ou bien une réaffectation. L’avenir nous le dira.

Photo © Daher Aerospace.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom