C’est incontestablement un des avions militaires les plus attendus par les forces aériennes russes. L’année prochaine elles recevront les deux prototypes de l’avion-cargo Ilyushin Il-112V tandis que les premiers exemplaires de série devraient arriver en unité deux ans plus tard. Ce nouveau bimoteur à turbopropulseurs devrait permettre à terme de remplacer plusieurs modèles issus de l’ère soviétique. Les besoins russes en la matière sont estimés à un minimum de cent cinquante exemplaires.

Son allure générale trahit clairement son rôle. Le futur Ilyushin Il-112V est un avion de transport tactique moyen tonnage. Il est avant tout destiné à prendre la succession des bimoteurs à turbopropulsion Antonov An-26 Curl et des biréacteurs Antonov An-72 Coaler . Ces deux modèles datent de l’époque communiste et sont donc aujourd’hui très fatigués. En outre les Il-112V auront la charge de succéder à un modèle d’appareil encore plus vieux à savoir l’Ilyushin Il-18 Coot dont une demi-douzaine d’exemplaire est utilisée pour des missions de transport de fret. Les plus anciens des Let L-410UVP actuellement en service pour les transports de personnels sont eux-aussi concernés ; on parle alors d’un quinzaine de machine sur la quarantaine acquise jusque récemment.

Comme dans n’importe quel pays du monde disposant d’une capacité d’essais en vol la Russie va avant tout passer par une phase de tests en configuration opérationnelle. Dès 2021 les deux prototypes de la version militaire Il-112V seront livrés à ses forces aériennes qui auront la charge de vérifier que le nouvel avion est bien adapté à leurs besoins. Transport de charges de fret, de personnels, parachutages de troupes, évacuation sanitaire, tout l’éventail des missions possibles d’un avion de transport tactique moyen tonnage va y passer.
À l’instar de pays comme le Canada ou les États-Unis, et sans doute même encore plus que ces deux nations, la Russie doit faire face à des écarts climatiques très importants. Là aussi les deux prototypes vont être attendus au tournant. Il s’agira pour l’Il-112V d’être capable d’opérer aussi bien durant les secs et très chauds étés de l’ouest russe que pendant les glaciales et rigoureux hivers sibériens.

Enfin en 2023 quand cette phase expérimentale sera officiellement terminée les forces aériennes russes pourront enfin recevoir leurs premiers exemplaires de série. Les livraisons doivent s’échelonner entre 2023 et 2035. Douze années durant lesquelles les modèles d’avions les plus fatigués seront retirés du service au profit de cet Il-112V que son constructeur promet comme ultramoderne mais sans rien révéler de ses capacités réelles.

Tôt ou tard Ilyushin devra bien présenter cet Il-112V aux possibles acquéreurs étrangers. Et donc passer par les cases Farnborough et Le Bourget où il sera forcément analysé face à ses deux principaux concurrents européens : l’Airbus DS C-295 et l’Alénia C-27J Spartan II. À l’export aussi cet avion russe a une carte à jouer, et ça nul ne peut l’ignorer !

Photo © agence TASS.

Publicité

2 COMMENTAIRES

    • Non non l’Ilyushin Il-276 est toujours en cours de développement. Son premier vol est attendu pour le second semestre 2023 et une entrée en service à l’horizon 2026-2027. Il devra permettre de remplacer les vieux Antonov An-12. De même Ilyushin travaille sur l’Il-106 qui devrait permettre à l’horizon cette fois 2030-2032 de succéder aux Antonov An-22 et An-124.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom