Il s’agira des premiers tankers de cette force aérienne sud-américaine. Ce jeudi 11 février 2021 l’état-major de l’Ejército del Aire a confirmé avoir revendu deux Lockheed KC-130H Hercules à la Fuerza Aérea del Perú. La transaction a été autorisée par les autorités fédérales américaines et les avions sont actuellement en partance pour le Pérou. Pour mémoire ils avaient été retirés du service voici quelques semaines.

Les pourparlers entre Madrid et Lima avaient débuté en novembre 2020 quand l’Ejército del Aire avait annoncé le retrait prochain du service de ses Lockheed C-130H et KC-130H Hercules. La Fuerza Aérea del Perú cherchait alors à acquérir ses premiers avions de ravitaillement en vol, des appareils pouvant en outre remplir des missions de transport tactique. Les KC-130H espagnols étaient donc les avions idéaux pour cela. D’autant que Madrid les proposaient à la vente à prix coûtant, c’est à dire pour dix-sept millions d’euros chacun. À condition bien entendu que le Pérou se charge de venir les chercher.

Une fois l’accord donné par l’administration fédérale américaine, d’abord par celle de Donald Trump puis quelques jours plus tard celle de son successeur Joe Biden, il ne restait plus qu’à finaliser la vente. Les deux avions en questions portaient les codes tactiques 31-53 et 31-54 au sein de l’aviation espagnole. Il fallait ôter leurs anciens marquages et les affublés d’une immatriculation civile provisoire le temps du transit vers le Pérou.

Afin de réduire le temps de vol des équipages péruviens l’Espagne a autorisé que ses pilotes fassent une partie du vol. Ainsi ce jeudi 11 février 2021 les deux avions ont quitté leur ancien nid de Saragosse dans le nord-est espagnol pour l’archipel des Canaries. C’est là que la Fuerza Aérea del Perú doit les prendre en compte ce dimanche 14 février 2021 pour le vol transatlantique qui les conduira à Lima où ils seront basés. Durant les trois jours entre ces deux dates les équipages péruviens peaufinent leur prise en main des machines.

Dans quelques jours ces deux Lockheed KC-130H Hercules rejoindront les deux Lockheed L-100-30, la version civile du célèbre avion-cargo américain. Mais surtout grâce à eux les pilotes péruviens évoluant sur Dassault Aviation Mirage 2000P et sur Mikoyan MiG-29A pourront enfin goûter à l’exigence du ravitaillement en vol.

Photo © Ejército del Aire.

Publicité

9 COMMENTAIRES

  1. Parce qu’à partir du moment où un aéronef est d’origine US ou contient à son bord du matériel de même origine, ces derniers ont un droit de regard , voire de véto sur toute transaction, même s’il s’agit de matériel d’occasion. .Peu de gens le savent , mais les Mystère IV de l’Armée de l’Air ont été financés par des fonds US, dans le cadre d’un l’appel d’offre OTAN et ces derniers ont été rendus….aux américains. Voilà pourquoi on peu trouver certains de ces aéronefs dans des musées britanniques car rachetés aux surplus OTAN..

    • Pour affiner l’excellent commentaire (comme toujours d’ailleurs) de Blowlamp59 il faut savoir que ce droit de regard expire à partir du moment où l’avion a été produit depuis plus de 60 ans. Cette clause avait été édictée au début des années 1950, à une époque où l’on pensait que les avions militaires ne dépasseraient jamais 40 ans de service.

  2. Est-ce que ça veut dire que quand Israël a revendu ses Mirage III à l’Argentine ou l’Espagne ses Mirages F1 à Draken International, ces deux pays ont demandés l’autorisation de la France pour faire ses transactions ?

    • Non parce que la France n’étant pas les États-Unis nous n’avons jamais mis une telle clause en place. L’URSS en possédait une pour certains armements mais elle a disparu avec elle.

    • Par contre, dernièrement, Israël n’a pas pu vendre ses F-16 d’occasions à la Croatie justement à cause de ce droit de regard américain, qui a refusé que cette vente se fasse. D’où une finale franco-américaine avec du F-16… mais pas israélien 🙂
      Bon, je m’écarte du sujet, petite question pour Arnaud : ce seront des A400M qui viendront en remplacement de ces C-130 / KC130 ex-espagnols ?

      • Oui ce sont bien des A400M, cliquez sur le lien interne en haut de cet article il vous ramènera sur celui du retrait des Hercules espagnols où le nom de l’avion européen est bien cité. 🙂

  3. hop hop hop…
    les premiers tankers de la FAP?!
    Vous voulez dire les premiers Hercules tankers de la FAP j’imagine
    la FAP possède au moins un B-707 tanker (FAP 319 « la Bestia ») depuis plus de 30 ans équipé de nacelle FRL32 (de memoire)
    les mirage 5 ont été retrofittés avec perche (mirage 5P3-P4) au début des années 80 par Dassault
    quelques SU-22 ont été équipés de perche Dassault à cette époque.
    les A-37 l’ont toujours été.
    les 2000 le sont et vers 2006 les MIG 29 ont été retroffittés et équipés de perche également.
    Mais pas sûr le « la Bestia » soit toujours en service il recupererai ainsi une capacitée perdu.
    Merci Arnaud pour ces articles toujours plus interreessant

    • Le Boeing 707 en question ne vole plus depuis plusieurs années et n’avait pas été conçu comme tanker mais modifiés spécialement. Les avions ex-espagnols sont donc bien les premiers tankers péruviens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom