La tradition a été respectée, 77 ans après le Jour J. Ce dimanche 6 juin 2021 les Alpha Jet E tricolores de la Patrouille de France ont survolé les plages normandes sur lesquelles en 1944 des soldats américains, britanniques, canadiens, mais aussi provenant de tout le Commonwealth sont venus mourir pour libérer l’Europe du joug hitlérien. Les avions de l’Armée de l’Air et de l’Espace ont notamment survolé le nouveau mémorial de Ver sur Mer. Une cérémonie en petit comité bien sûr, pour des raisons sanitaires.

La Patrouille de France en approche du mythique Pegasus Bridge.

Pour les pilotes de la Patrouille de France survoler les plages de Normandie c’est comme défiler au-dessus des Champs-Élysées le 14 juillet : une habitude, une tradition. Et cette année les Dassault-Breguet / Dornier Alpha Jet E tricolores étaient une fois encore au rendez-vous pour honorer ceux qui ont donner leur vie pour sauver celle de nos aïeux.

Leurs avions ont notamment rendu les honneurs au tout nouveau mémorial de Ver sur Mer, visible sur la photo de une de cet article. Il a été inauguré ce dimanche 6 juin 2021 afin de rappeler le sacrifice de 22442 combattants du Commonwealth, parmi lesquels des aviateurs de la Royal Air Force et de la Royal Canadian Air Force. Ver sur Mer accueillait le Jour J à la fois les secteurs de Gold Beach et de Juno Beach sur lesquels débarquèrent exclusivement de troupes anglo-canadiennes.

On l’oublie souvent mais les plages du Débarquement sont de magnifiques espaces naturels désormais préservés.

Il est important que les jeunes générations n’oublient pas que dès la nuit du 5 au 6 juin 1944 des parachutistes alliés sont venus libérer la Normandie, ouvrant la voie à la plus impressionnante opération amphibie de l’Histoire. Le rôle des résistants des Forces Françaises de l’Intérieur et des Francs-Tireurs et Partisans est également très important, ayant saboté les lignes de communication et voies ferrées afin de ralentir la réaction allemande. Ce sont aussi ces femmes et ces hommes que les Alpha Jet E de la Patrouille de France ont honoré ce dimanche.

Photos © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. Les pilotes américains aiment bien longer la côte. On a eu droit au passage de 4 ou 5 C130 qui faisaient des aller-retour le long des plages. En 2019, on a eu droit quelques jours avant le 6 juin à une formation de 4 CH-47 suivi de deux UH-60 longer la côte. Un vrai régal pour les yeux !!!

  2. Ne surtout pas oublier les Soldats, Marins et aviateurs de la France Libre qui ont participé au débarquement ! Par exemple le commando Kieffer, ou encore les free french du Squadron Alsace ou du GB Lorraine pour ne citer qu’eux…

    Immense et éternel respect à tous ces hommes et femmes

    Rémi

    • Bien sûr qu’il ne faut pas les oublier, mais par rapport à l’action des troupes américaines et de celles du Commonwealth celle des forces de la France Libre est totalement anecdotique. Il ne faut pas sous-estimer leur importance mais pas non plus la surestimer.

      • Sans surestimer, je pense qu’il aurait été important de les mentionner dans votre article 😉 leur participation n’est pas plus anecdotique que les pilotes des indes néerlandaises, des soldats australiens même si ceux-ci étaient intégrés au Commonwealth
        Quand on sait que les Boston du Lorraine se sont vu confier la mission de répandre un écran de fumée entre les navires alliés et les plages pour les masquer à la vue des Allemands….on peut se dire que cela relève d’une certaine importance.

        Bonne journée

        • Permettez-nous RP de rester maître de ce que nous voulons ou ne voulons pas intégrer dans nos articles. Et puis franchement le chauvinisme vis-à-vis des quelques centaines de courageux soldats français libres est assez déplacé car bien souvent il sert surtout à occulter les véritables libérateurs de l’Europe occidentale : les troupes américaines, britanniques, et celles du Commonwealth.
          En outre l’article n’est pas centré sur le débarquement du Jour J en lui-même mais sur la présence de la Patrouille de France à ces commémorations du 77e anniversaire.

          Cordialement.

  3. Je partage entièrement la mise à l’ordre de Arnaud au sujet des dires de RP. Combien de fois j’ai ouÏ des propos similaires à RP au sujet de la participation des soldats de la France Libres au débarquement du Jour J. J’éprouve un profond l’agacement. Vous oubliez de mentionner la participation des 900 soldats canadiens-français du Régiment de la Chaudière, la seule autre unité composé de francophone qui débarqua également le 6 juin: à Bernières-sur-Mer (Juno Beach).
    Cordiales salutations d’outre-Atlantique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom