L’heure de la retraite approche désormais de plus en plus pour les Bell TH-57 Sea Ranger. Ce jeudi 10 juin 2021 l’US Navy a prit livraison à Philadelphia de son premier hélicoptère d’entraînement de nouvelle génération AgustaWestland TH-73A. C’est le vice-amiral Kenneth Whitesell, actuel patron des US Naval Air Forces, qui a présidé la cérémonie. À terme cent trente machines doivent être livrées à l’aéronavale américaine.

Pour mémoire le TH-73A est une version américanisée du fameux AgustaWestland AW.119 Koala italien. Il est d’ailleurs assemblé aux États-Unis, dans les usines du groupe Leonardo sises à Philadelphie. Le contribuable américain a ainsi moins l’impression d’acheter une machine qui ne soit pas américaine.
En son temps Aérospatiale fit la même chose avec le HH-65 Dolphin puis Eurocopter avec l’UH-72 Lakota. La recette fonctionne !

À Philadelphie la cérémonie a permis à Bill Hunt, le CEO de la branche américaine de Leonardo, de symboliquement remettre les clefs du premiers de ces hélicoptères au vice-amiral Kenneth Whitesell qui dirige actuellement l’aéronavale des États-Unis.
Ils ont ainsi tous deux rappelés que si le premier lot était de trente-deux hélicoptères ce sont cent trente exemplaires qui à terme seraient livrés.

Le vice-amiral Whitesell vient de recevoir les clefs du premier AgustaWestland TH-73A.

Le rôle premier des AgustaWestland TH-73A sera donc avant tout l’entraînement basique, intermédiaire, et avancé des élèves-pilotes de l’US Navy autant que de l’US Marines Corps. C’est sur cette machine, comme aujourd’hui sur TH-57 Sea Ranger, qu’ils apprendront l’art de l’appontage. Des pilotes étrangers sont également formés, sous contrat avec le Pentagone.

Le TH-73A est prévu pour demeurer en service au minimum jusqu’en 2045-2050, avec un vaste chantier de remise à niveau à mi-vie.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom