Nos lecteurs et lectrices les plus fidèles le savent bien : nous aimons à quelques jours ou quelques heures de la fête nationale vous proposer le déroulé défilé aérien. L’édition 2021 n’y fera pas exception, d’autant que plusieurs nouveautés seront présentes autant au-dessus que sur les Champs-Élysées. Pour autant les classiques comme la Patrouille de France, la Garde Républicaine à cheval, les sapeurs de la Légion Étrangère ou encore les véhicules rouges de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris ne seront pas oubliés. On ne change pas une recette qui fonctionne aussi bien.

Car avant d’être la revue des troupes par le Président de la République, institutionnellement alors Chef des Armées, le défilé du 14 juillet est un grand rendez-vous populaire et républicain. Français de tous horizons, de tous bords politiques, de toutes convictions se retrouvent pour saluer celles et ceux qui au quotidien engagent leur vie au service de la Nation. Armée de l’Air et de l’Espace, Armée de Terre, et Marine Nationale bien entendu mais également Gendarmerie Nationale, Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, Sapeurs-Pompiers Territoriaux, Sécurité Civile, Police Nationale, ou depuis quelques temps maintenant Douanes Françaises et Administration Pénitentiaire seront présents. On les rencontrera à pied ou à bord de véhicules voire à cheval ou à moto. Grande nouveauté cette année des Policiers Municipaux de la ville de Nice descendront la fameuse avenue parisienne pour souligner leur action exemplaire au cours de deux lâches attaques terroriste qui ont endeuillé leur commune. Des nouveautés il y en aura d’autres.

Le défilé des avions.

Et comme nous nous appelons Avions Légendaires nous allons commencé forcément par les cieux. Niveau nouveauté deux avions : le Beechcraft Super King 350 ALSR de l’Escadron Électronique Aéroporté 1/54 Dunkerque et le Daher-Socata TBM 940 de la Direction Générale de l’Armement. Trois tableaux aériens vont également représenter avec des avions de combat mais aussi de servitude trois anniversaires : les 80 ans de la création des Forces Aériennes Françaises Libres, les 60 ans de la Direction Générale de l’Armement, et enfin les 30 ans de l’opération Daguet. Pour ce dernier tableau les modèles d’avions représentés ont mené les actions de guerre contre l’Irak baasiste.
Pas de grosses nouveauté niveau voilures tournantes hormis un trop rare Airbus Helicopters H225 de la DGA.

Et celui des hélicoptères.

Mais alors pourquoi parler de nouveautés ? Car certaines auront lieux sous les avions, sur les pavés parisiens. La première sera présente sur les têtes des personnels féminins sous la forme d’un nouveau tricorne. Pour mémoire ce couvre-chef remplace chez les femmes de nos armées la casquette ou le képi jugés encore aujourd’hui trop masculins. L’égalité ce n’est pas encore pour demain.
Un école défilera pour la première fois : la toute nouvelle École Militaire des Aspirants de Coëtquidan qui forme les officiers réservistes de l’Armée de Terre. Parmi les autres nouveauté à pied on retrouvera une partie de l’équipage du flambant neuf sous-marin nucléaire d’attaque Suffren.

Des véhicules seront présents enfin en nombre pour la première fois. Le 1er Régiment d’Infanterie alignera quatorze blindés de transport Griffon tandis que le Service de l’Énergie Opérationnelle présentera pour la première le CaRaPace. Ce dernier est un engin protégé destiné au ravitaillement en carburant. Les yeux les plus affûtés remarqueront deux motos routières au sein du détachement véhicules de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, des véhicules pas exactement nouveaux mais inédits sur le défilé.

Véhicule de l’Avant Blindé médicalisé dans la nouvelle livrée « Brun TDF » lors des répétitions.

Voilà désormais vous avez les outils en main pour admirer et mieux comprendre ce rendez-vous immanquable. À la télévision trois possibilité : TF1, France 2, ou BFMTV. Les trois médias retransmettent l’évènement en direct.

Illustrations et photos © Armée de l’Air et de l’Espace & Gouverneur Militaire de Paris.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. C’est quand même un beau défilé aérien en perspective. Espérons que la météo soit clémente sur Paris au moins le matin avec ce début d’été digne d’un mois de mars. Quel est le plafond nuageux minimal sous lequel le défilé aérien est annulé ? Est-ce déjà arrivé ?

    • À priori le temps devrait être moins pourri que ces deux derniers jours. Bon en même temps faire le défilé du 14 juillet à la Toussaint c’est risqué…

  2. En fait le brun Terre de France doit remplacer sur tout les véhicules de l’armée de terre le camouflage « centre europe » en vigueur depuis les années 90 qui avait quelques défauts. Il est la couleur de base et de fond auquel pourront s’ajouter par dessus des motifs de couleurs et formes différentes pour s’adapter au différents théâtres d’opérations ( Neige/hiver, foret/plaine, désert, urbain). Ces motifs s’appliqueront sur la carrosserie comme du covering. Plus besoin de passer à la cabine de peinture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom