On le sait dès lors que l’on parle d’aéronautique en Russie il faut vérifier et revérifier les informations deux ou trois fois plus que pour l’Amérique du nord ou l’Europe. Sauf que désormais ça fait beaucoup de sources qui nous disent que la célèbre patrouille acrobatique des Russian Knights est en train depuis quelques mois de recevoir de nouveaux avions. Et ô surprise ce ne sont pas des Sukhoi Su-30SM, l’avion standard de cette unité. Les Russian Knights sont t-ils donc en train de changer de monture ?

Officiellement donc la patrouille acrobatique russe vole sur huit jets de combat biréacteurs Sukhoi Su-30SM. Et clairement c’est un avion qui a vraiment de la gueule quand il vole en formation serré. Les Russian Knights n’ont rien à envier aux Blue Angels américains et leurs «vieux» McDonnell-Douglas F/A-18 Hornet.
À ce petit jeu là il semble même que la patrouille russe soit capable de figures plus accrocheuses pour le public. Les avions sont aussi plus récents et modernes que ceux de la patrouille de l’US Navy. La poussée vectorielle présente sur les Su-30SM n’y est sans doute pas pour rien.

Alors si le Sukhoi Su-30SM est tant que ça une machine idéale pour les Russian Knights pourquoi alors une tentation de changer d’avions ? Sans doute parce que la force aérienne russe s’est rendue compte qu’elle pouvait disposer de mieux comme machine, et notamment de plus manœuvrable encore. Bien entendu dans l’arsenal russe il n’y a qu’un seul avion qui puisse remplir ces critères.

Depuis novembre 2019 les Russian Knights commencent à recevoir leurs premiers Sukhoi Su-35S. Ce fut alors quatre avions, prélevés sur les stocks de la force aérienne russe. Ce mercredi 8 juillet 2020 l’avionneur Sukhoi a révélé avoir produit quatre Su-35S supplémentaires pour les besoins spécifiques de la patrouille acrobatique. Ces biréacteurs ne devraient pas être livrés avant au plus tôt novembre 2020. Ils sont actuellement en phase de tests.
Pour autant les quatre premiers Su-35S sont encore utilisés pour la transformation opérationnelle des pilotes de Su-30SM. En Russie malgré un Covid19 galopant les meetings aériens ont été dans leur globalité maintenus. Ils devraient donc commencer à montrer le bout de leurs nez.

Le second lot de quatre Su-35S des Russian Knights en attentes de vols d’essais.

Quoiqu’il en soit une patrouille acrobatique russe sur Sukhoi Su-35 est forcément une super nouvelle pour tous les aérophiles, et notamment pour les spotters. C’est vraiment un coup à en prendre plein les mirettes… et les oreilles.

Photos © Keypublishing.

Publicité

6 COMMENTAIRES

    • À priori pas pour tout de suite, voire franchement jamais. L’emploi d’avions de combat pour de la représentation officielle, en dehors du Rafale Solo, n’est pas dans la doctrine de l’Armée de l’Air. Je persiste à penser que le successeur de l’Alpha Jet en tricolore sera le Pilatus PC-21 suisse.

  1. J’aimerais tellement que notre Armée de l’Air s’équipe de L’Aermacchi M-346 Master pour l’entraînement et la Patrouille de France !
    L’Alpha jet a fait son temps, et n’est plus technologiquement à jour pour préparer nos pilotes de Rafales ( tableau de bord analogique).
    Et quelle gueule ça aurait !

  2. Bonjour,
    Je suis un peu perdu ;-( l’article du SU35S dit ceci  » Fin 2012, la célèbre patrouille acrobatique des Russian Knight troqua ses Su-27 pour des Su-35S. Désormais l’avion était en service. » !?

  3. Bon il y encore pour quelques années de l’alpha jet mais en 2030 je vois pas une patrouille de France sur un avion étranger sur un avion de construction européenne commune oui mais là paf sur avions étrangers serait un énorme camouflet pour l’industrie française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom