Pour la photo de ce mercredi prenons la direction des îles grecques, ou plus exactement de leur ciel. Vous y découvrez un spectacle assez rare : un avion de transport tactique Airbus DS A400M Atlas assurant le ravitaillement en vol d’un avion de guerre électronique embarqué Boeing EA-18G Growler. Le tout se déroule dans une des zones les plus sensibles du moment.

Mais au fait en quoi la Mer Égée serait sensible ? Simplement parce qu’au nord de celle-ci se trouve le détroit des Dardanelles débouchant sur la Mer de Marmara et donc sur le Bosphore. Quand aux deux avions le plus gros est allemand et appartient à la Luftwaffe et le plus rapide est américain et fait partie de l’arsenal aérien de l’US Navy.
C’est un ravitaillement en vol peu ordinaire qui a ici été saisi le mardi 1er mars 2022.

Photo © US Navy

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. C’est une photo qui préfigure le futur de la Luftwaffe ? Il me semble que les Allemands ont acheté des Super Hornet et des Growler ?

    • Comme souvent avec nos amis allemands tant que ce n’est pas signé ce n’est pas fait. Et sur l’affaire Growler/Super Hornet c’est pas encore fait.

  2. Bonjour,
    Beau cliché comme toujours, vive les Growler !
    Allez donc sur Flightradar24, ça consomme un max de coco à proximité de l’Ukraine sans la survoler bien sûr.
    Les Kc135, Awacs, B52 et compagnie pour les avions qui ont allumé leurs transpondeurs.
    Pour les autres top secret
    Pour les SU-57 chers à Arnaud gniet de gniet de top secret, on ne sait pas où ils sont, existent ils vraiment ?

    • Ils sont tellement furtifs qu’on ne peut pas les voir…
      Non, plus sérieusement il serait préférable de ne jamais avoir à constater quel ou quel appareil, occidental ou russe prendrait l’ascendant sur l’autre dans un duel d’avions furtifs.
      Merci à la rédaction de continuer à traiter l’actualité aéronautique comme elle le fait!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom